La vascularisation tumorale : une cible thérapeutique des acides gras polyinsaturés n-3 pour sensibiliser les tumeurs mammaires aux traitements anticancéreux / Sophie Kornfeld ; sous la direction de Karine Mahéo et de Pascal Champéroux et de Caroline Goupille

Date :

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

Catalogue Worldcat

Acides gras insaturés

Sein -- Cancer -- Chimiothérapie

Tumeurs -- Vaisseaux sanguins

Néovascularisation

Mahéo, Karine (1970-....) (Directeur de thèse / thesis advisor)

Champéroux, Pascal (Directeur de thèse / thesis advisor)

Goupille, Caroline (1970-....) (Directeur de thèse / thesis advisor)

Université de Tours (Organisme de soutenance / degree-grantor)

Ecole doctorale Santé, sciences, technologies (Tours) (Ecole doctorale associée à la thèse / doctoral school)

Nutrition, croissance et cancer (Tours) (Equipe de recherche associée à la thèse / thesis associated research team)

Résumé / Abstract : Les acides gras polyinsaturés n-3 (acide docosahexaènoïque, DHA et acide eicosapentaènoïque, EPA) sensibilisent les tumeurs mammaires aux agents anticancéreux. Cette sensibilisation implique la régulation de la vascularisation tumorale. En effet, un régime nutritionnel EPA/DHA, associé à une chimiothérapie par le Docétaxel (Taxane) diminue la quantité de vascularisation (effet anti-angiogénique). Une amélioration de la qualité vasculaire est aussi observée par une diminution de la pression du liquide interstitiel, paramètre décrit comme un frein à la délivrance des drogues dans les tumeurs. Cette diminution est associée à une extravasation plus importante du bleu d’Evans, suggérant une meilleure distribution des agents anticancéreux au sein des tumeurs. L’effet antiangiogénique du DHA implique une diminution de la voie de signalisation VEGF/eNOS/NO. Ainsi, l’activation de la NO synthase endothéliale (eNOS) est diminuée dans des cellules endothéliales en culture et dans les tumeurs mammaires. Nos résultats suggèrent que l’apport d'acides gras EPA/DHA aux patients au cours de la chimiothérapie pourrait être une nouvelle approche thérapeutique pour normaliser la vascularisation tumorale et améliorer l’efficacité des traitements anticancéreux.

Résumé / Abstract : Polyunsaturated fatty acids n-3 (docosahexaenoic acid, DHA and eicosapentaenoic acid, EPA) sensitize mammary tumors to anticancer drugs. This sensitization involves the regulation of tumor vasculature. Indeed, a nutritional diet with EPA / DHA, in combination with taxane chemotherapy (docetaxel) decreases the vascular quantity (anti-angiogenic effect). An improvement of vascular quality is also observed by a decrease of interstitial fluid pressure, a parameter described as a barrier to drug delivery in tumors. This decrease improves extravasation of Evans blue, suggesting a better distribution of anticancer agents in tumors. The antiangiogenic effect of DHA involves a decrease of signaling pathway VEGF / eNOS / NO. Thus, activation of endothelial NO synthase (eNOS) is decreased in endothelial cells in culture and in mammary tumors. Our results suggest that intake of fatty acids EPA / DHA to patients during chemotherapy could be a new therapeutic approach to normalize tumor vasculature and improve the efficacy of cancer treatments.