La déchetterie, espace de concurrence entre recyclage et récupération. Approche ethnopragmatique du rapport des hommes aux déchets / Fanny Pacreau-Hervouette ; sous la direction de Bernard Traimond

Date :

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

Catalogue Worldcat

Déchetteries

Écologie politique

Récupération (déchets, etc.)

Traimond, Bernard (1944-....) (Directeur de thèse / thesis advisor)

Bensa, Alban (1948-2021) (Président du jury de soutenance / praeses)

Université Bordeaux-II (1971-2013) (Organisme de soutenance / degree-grantor)

École doctorale Sociétés, politique, santé publique (Bordeaux) (Ecole doctorale associée à la thèse / doctoral school)

Résumé / Abstract : À l’heure du recyclage et du tri, les déchetteries, outils de leur mise en œuvre, sont investies par nombre d’acteurs en quête d’objets à récupérer. Cette recherche, sollicitée par une collectivité territoriale considérant qu’une gestion optimisée des déchets implique la prise en compte de facteurs humains, s’inscrit dans le champ de la demande sociale. L’exploration anthropologique de l’univers des déchets permet de compléter les analyses techniques et scientifiques plus anciennes. Ce travail rend compte de la nécessité d’appréhender par une démarche ethnopragmatique les discours sur les pratiques instituées à la déchetterie et celles qui s’y sont spontanément greffées, les pratiques informelles. Abordant les enjeux de légitimité et ontologiques qui ont prévalu à la mise en concurrence de pratiques vouées à un même objectif, celui de donner une seconde vie aux déchets, cette recherche repose sur un examen attentif de l’ordinaire d’une déchetterie et sur une étude du langage écrit ou oral des acteurs concernés. Elle se focalise aussi sur le sens donné, dans l’ordinaire des acteurs mais dans un contexte plus large de crise environnementale et de critique de la société de consommation, à l’acte de jeter et à celui de réhabiliter. Elle expérimente tant dans l’investigation que dans la manière d’en rendre compte, la mise en présence d’expériences de terrains d’enquête différenciés. Elle propose ainsi une mise en abyme des cadres de définition et de pensée circonscrits par le terrain d’enquête initial. Elle approfondit les connaissances sur les comportements individuels, les jeux d’acteurs en lien avec les déchets. Elle affine la compréhension des organisations publiques et privées, de leurs stratégies, de processus de décision, de la capacité de changement en matière de politique déchet.

Résumé / Abstract : At the time of recycling and sorting , waste sorting , tools implementation , are invested by many actors in search of items to collect . This research, requested by a local authority whereas optimized waste management involves consideration of human factors, is in the field of social demand. The anthropological exploration of the universe of waste can complete the technical and scientific older analyzes . This work reflects the need to understand the process by ethnopragmatique discourse practices established for disposal and those that are spontaneously grafted informal practices . Addressing issues of legitimacy and ontological that prevailed in the competition practice dedicated to the same goal , that of giving a second life to waste , this research is based on a careful examination of the ordinary and dumped on a study of written or spoken language stakeholders. It also focuses on the meaning given in the ordinary players, but in a broader context of environmental crisis and critique of consumer society, the act of throwing and than rehabilitate . She experimented both in the investigation in the way of realizing it, the bringing together experiences of differentiated land survey . It proposes a formal definition abyss frames and thought circumscribed by the initial field survey. It extends the knowledge on individual behavior , games players in connection with the waste. It refines the understanding of public and private organizations, their strategies, decision-making, the ability to change in waste policy.