Le processus de réformes des entreprises d'Etat en Chine : une analyse en termes de gouvernance d'entreprise / Xiaoqiang Zhou ; sous la direction de Patrice Geoffron

Date :

Editeur / Publisher : [S.l.] : [s.n.] , 2011

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : anglais / English

Économie politique

Reprise d'entreprise par les salariés

Gouvernement d'entreprise

Entreprises -- Réorganisation -- Chine

Geoffron, Patrice (1962-....) (Directeur de thèse / thesis advisor)

Université Paris Dauphine-PSL (Organisme de soutenance / degree-grantor)

Relation : Le processus de réformes des entreprises d'Etat en Chine : une analyse en termes de gouvernance d'entreprise / Xiaoqiang Zhou ; sous la direction de Patrice Geoffron / [S.l.] : [s.n.] , 2011

Résumé / Abstract : La réforme des entreprises d’État est une dimension importante de la réforme économique en cours en Chine. Cette transformation a été opérée au cours de différentes étapes comme la modification du « systèmes des opérations » (1978-1992), l’adoption de principes modernes d’organisation (après 1993) et puis la mise en œuvre d’opérations progressives de privatisation à partir de 1998 en recourant à des MBO. Cette évolution conduit progressivement vers une modernisation de gouvernance d’entreprise, modèle dans lequel l’influence de l’État et des employés reste toutefois prégnante. L’objet de notre thèse, dans ce contexte, est centralement d’analyser l’efficacité de montages de type MBO pour gérer les coûts d’agence qui résultent conventionnellement de la différenciation entre la propriété et le contrôle dans les entreprises. L’analyse conduite dans notre thèse dans cette perspective permet de montrer que la réforme entreprise en Chine a eu des effets paradoxaux, en améliorant d’une part les mécanismes d’incitation, mais sans permettre toutefois une meilleure sélection des managers. Le recours aux MBO dans le cadre de processus de privatisation a certes permis de réduire les coûts d’agence, sans cependant éroder le pouvoir de l’État et les problèmes d’«insider control». En vue d’améliorer le système de gouvernance d’entreprise en Chine, différentes observations sont formulées dans le cadre de la thèse, concernant le rôle de surveillance des administrateurs indépendants, la formation des actionnaires privés, l’amélioration de la transparence de la divulgation des informations d’entreprises afin de parvenir à une gouvernance interne efficace et un environnement externe de concurrence équitable

Résumé / Abstract : SOE reform is an important aspect of China economic reform. It witnessed several experiences from the operation mechanisms reform (1978-1992) to the establishment of the modern enterprise system (Since 1993), and gradual privatization through MBO (1998-2005). China’s SOE reform is gradually carried out in the inherited enterprise governance structure and established political power infrastructure. Therefore SOE’s corporate governance is of characteristics of governmental interference and “insider control” problem. The separation of ownership and control in a modern enterprise brings about agency costs. As a kind of system innovation to solve the problem of agency costs, MBO’s governance effect in the process of China’s SOE reform is worthy of study. After examining more than three decades’ reform process of China’s SOE, from the angle of corporate governance, we concluded that China’s SOEs, relatively speaking, succeeded in the reform of incentive mechanism whereas they failed to improve the selection mechanism of SOE’s management; privatization through MBO reduced their agency costs in a certain extent, but they have not yet solved the problems of governmental interference and “insider control” problem. The current situation of China’s SOE is not the end of its reform but a new starting point of its further reform. We suggest that future reform should focus on the transfer of governmental function and normalization of enterprise behaviour. The government must withdraw from more profit-making sectors and become public-service oriented; in the aspect of corporate governance, SOEs should strengthen the supervision of independent director, increase and support private shareholders, and enhance the transparency of enterprise information disclosure so as to create effective internal governance and fair external environment for competition