Traduction des expressions idiomatiques en contexte : du français en khmer / Limsrorn Sok ; sous la direction de Christine Durieux

Date :

Editeur / Publisher : [S.l.] : [s.n.] , 2014

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

Catalogue Worldcat

Gallicismes (idiotismes) -- Traduction -- Cambodge

Khmer (langue)

Figement (linguistique)

Discours (linguistique)

Études transculturelles

Durieux, Christine (Directeur de thèse / thesis advisor)

Rethy Antelme, Michel (19..-....) (Président du jury de soutenance / praeses)

Mejri, Salah (Rapporteur de la thèse / thesis reporter)

Barbin, Franck (1974-....) (Membre du jury / opponent)

Université de Caen Normandie (Organisme de soutenance / degree-grantor)

École doctorale histoire, mémoire, patrimoine, langage (Mont- Saint- Aignan, Seine-Maritime) (Ecole doctorale associée à la thèse / doctoral school)

Centre de recherche inter-langues sur la signification en contexte (Caen ; 2000-....) (Laboratoire associé à la thèse / thesis associated laboratory)

Résumé / Abstract : Pour aborder la traduction des expressions idiomatiques (EI) en contexte, nous nous sommes situés dans un cadre de communication. Notre travail est parti du constat suivant : au Cambodge, il existe toujours une idée reçue selon laquelle une EI est systématiquement traduite par une EI, une formulation idiomatique ou une correspondance préétablie. Cette tendance s’explique par le souci de la correspondance stylistique. Or, dans les emplois associés à des vouloir-dire différents, nous supposons qu’une EI donne lieu à des traductions différentes. Le présent travail vise à la fois à réfuter cette idée reçue et à vérifier l’universalité de la théorie interprétative, source des stratégies applicables à la traduction en général, y compris celle des EI du français à la langue khmère. Celle-ci est beaucoup moins habituée à l’usage des EI dans les documents écrits que le français. Pour atteindre l’objectif fixé, nous nous sommes fondés en particulier sur la théorie interprétative, la théorie du skopos et l’analyse de discours. Dix EI, classées de la plus à la moins transparente, dans cent extraits dont la grande majorité tirée de journaux, ont été passées au crible pour, dans un premier temps, appréhender le sens, trouver des rapprochements et des nuances de sens de la même EI et, dans un deuxième temps, proposer une traduction adaptée. Suite aux constats découlant de cet exercice, un ensemble de recommandations est proposé afin de contribuer à la remise en cause des méthodes de traduction au Cambodge.

Résumé / Abstract : To examine the translation of idiomatic expressions (IE) in context, we set our study within the framework of communication. Our work has started from the following observation : in Cambodia, there’s always a misconception according to which an IE is systematically translated by an IE, an idiomatic phrase or a pre-established correspondence. This tendency is explained by the concern of stylistic correspondence. And yet, in the uses associated to different meanings, we suppose that an IE comes to different translations. The present work aims both at disproving this misconception and confirming the universality of the interpretative theory, source of the strategies applicable to all translations, including translating IE from French into Khmer language. IE are much less used in written documents in Khmer than in French. To reach our purpose, we have based our study on the interpretative theory, the SkoposTheory and discourse analysis in particular. Ten IE, classified from the less to the more transparent, in one hundred extracts mainly taken out from newspapers, were first analysed to understand the meaning, find connections and nuances of meaning of the same IE, and subsequently to suggest adequate translations. Following the assessments resulting from this exercise, a set of recommendations has been proposed in order to contribute to the questioning of the translation methods in Cambodia.