L'intelligibilité de la pratique : entre Foucault et Sartre / Hervé Oulc'hen ; sous la direction de Guillaume Le Blanc

Date :

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

Foucault -- Michel -- 1926-1984 -- Critique et interprétation

Sartre -- Jean-Paul -- 1905-1980 -- Critique et interprétation

Intelligibilité (philosophie)

Pratique (philosophie)

Le Blanc, Guillaume (1966-.... ; professeur de philosophie et écrivain) (Directeur de thèse / thesis advisor)

Ong-Van-Cung, Kim Sang (1964-....) (Président du jury de soutenance / praeses)

Sabot, Philippe (1969-....) (Rapporteur de la thèse / thesis reporter)

Gautier, Claude (1957-.... ; philosophe) (Rapporteur de la thèse / thesis reporter)

Caeymaex, Florence (Membre du jury / opponent)

Université Bordeaux Montaigne (Organisme de soutenance / degree-grantor)

École doctorale Montaigne-Humanités (Pessac, Gironde) (Ecole doctorale associée à la thèse / doctoral school)

Aménagement, développement, environnement, santé et sociétés (Pessac, Gironde) (Laboratoire associé à la thèse / thesis associated laboratory)

Relation : L'intelligibilité de la pratique : Althusser, Foucault, Sartre / Hervé Oulc'hen / Liège : Presses universitaires de Liège , 2017

Résumé / Abstract : Partant d'un questionnement sur la logique de la pratique comme enjeu central de la vie intellectuelle française des années 1960, ce travail propose d'articuler une rencontre entre les pensées de Foucault et de Sartre. Sans minimiser leurs divergences, par quoi on a coutume de les opposer dans le cadre de la querelle de l'humanisme, il s'agit de faire apparaître un enjeu commun aux deux auteurs : la proposition d'une mise en intelligibilité de la pratique, entée sur un matériau historique dûment circonscrit. Cette rencontre permet de revisiter les notions de praxis, de généalogie, de politique de la vérité. Cela implique tout un renouvellement du geste théorique du côté d'une pensée en situation commune à l'intellectuel universel et à l'intellectuel spécifique, d'une pratique « historico-philosophique » soucieuse de saisir à bonne distance son objet – les « ensembles pratiques » – sans le déréaliser ni le surplomber, dans un rapport complexe entre passé et présent. L'espace théorique ainsi ouvert entre Foucault et Sartre sur cette question de l'intelligibilité de la pratique est également l'occasion d'une confrontation avec Marx et les marxismes (Althusser principalement), ainsi qu'avec les sciences sociales (Bourdieu surtout).

Résumé / Abstract : By questioning the logic of practice as the main topic of intellectual life in France in the 1960s, we shall undertake a confrontation between the ideas of Foucault and Sartre. Without playing down their differences of opinion, which have often been emphasized by the humanist dispute, we shall endeavor to bring forward a topic these two authors share: the proposal of an attempt at the intelligibility of practice, based on a duly defined historic material. Such a confrontation will enable us to examine thoroughly the notions of praxis, genealogy, and the politics of truth. This will entail radically new theories about a “situated thought” shared by both the universal intellectual and the specific intellectual, about a “historic and philosophical” practice which will not hold its object – the “practical ensembles” too close and will not derealize or overhang it, in a complex relation between past and present. The theoretical space which is open in this manner between Foucault and Sartre on the question of the intelligibility of practice also permits a confrontation with Marx and marxisms (Althusser mainly), as well as with social sciences (Bourdieu mostly).