Le besoin de mentir : aspects cliniques et enjeux théoriques / Sébastien Chapellon ; sous la direction de François Marty

Date :

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

Catalogue Worldcat

Mythomanie

Attitude (psychologie)

Séduction (psychanalyse)

Dénégation (psychologie)

Classification Dewey : 150

Classification Dewey : 616.89

Marty, François (1951-....) (Directeur de thèse / thesis advisor)

Pinel, Jean-Pierre (1952-....) (Président du jury de soutenance / praeses)

Duez, Bernard (1947-....) (Rapporteur de la thèse / thesis reporter)

Houssier, Florian (1966-....) (Membre du jury / opponent)

Anakesa Kululuka, Apollinaire (Membre du jury / opponent)

Université Paris Descartes (1970-2019) (Organisme de soutenance / degree-grantor)

École doctorale Cognition, comportements, conduites humaines (Boulogne-Billancourt, Hauts-de-Seine ; 1996-....) (Ecole doctorale associée à la thèse / doctoral school)

Résumé / Abstract : Cette recherche s’attache à saisir les logiques inconscientes qui président au besoin de mentir. Elle s’intéresse au type de vulnérabilité psychique que le sujet contre-investit ainsi qu’à la nature de la communication inconsciente qu’il instaure avec ceux qu’il trompe. Après avoir recensé les différentes approches métapsychologiques existantes, les fonctions psychiques du mensonge sont explorées en regard de son rôle au cours du développement de l’enfant. Ensuite, l’examen de cas d’adultes rencontrés dans un dispositif d’accueil pour personnes en errance permet d’expliquer comment les sujets se défendent d’un vécu d’empiètement et le font vivre à ceux qu’ils trompent. Enfin, des exemples d’adolescents, observés dans le contexte de la protection de l’enfance contribuent à l’analyse des dynamiques intersubjectives impulsées par cet acte-parlé. L’ensemble de cette thèse démontre que malgré la difficulté que cette configuration clinique pose à l’observation, sa prise en compte permet de saisir la manière avec laquelle le sujet exprime une souffrance autrement indicible.

Résumé / Abstract : This research tries to understand the unconscious logics that preside over the need to lie. It analyses the type of psychological vulnerability a subject counter-invests as well as the origin of the unconscious communication he establishes with those he misleads. After having drawn up an inventory of the existing metapsychological approaches, the author examines the psychological functions of lying by taking into account its role during the development of the child. Then the examination of some adult cases that occurred in a homeless resource center will explain how, some subjects protect themselves from a harassment victim background and have others live the same experience with their lies. Finally, the author examines how cases of teenagers observed within the framework of childhood protection contribute to the analysis of the intersubjective dynamics impulsed by this acte-parlé. This work demonstrates that even though this clinical configuration is difficult to observe, if the psychologist would take it into account, it could help him understand how a patient expresses a pain that he could not tell by other means.