La Renta Mínima de Inserción y la lucha contra la pobreza en Catalunya : sociología de una reforma de los modelos de protección social / Joan Cortinas Muñoz ; sous la direction de Christian Topalov et Carlota Solé

Date :

Editeur / Publisher : [S.l.] : [s.n.] , 2010

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : espagnol; castillan / Spanish; Castilian

Catalogue Worldcat

Pauvreté -- Politique publique -- Catalogne (Espagne) -- 1970-....

Revenu minimum d'insertion -- Catalogne (Espagne) -- 1970-....

Revenu minimum d'insertion -- Bénéficiaires -- Catalogne (Espagne) -- 1970-....

Revenu minimum d'insertion -- Aspect politique -- Catalogne (Espagne) -- 1970-....

Politique sociale -- Catalogne (Espagne) -- 1970-....

Topalov, Christian (1944-....) (Directeur de thèse / thesis advisor)

Solé, Carlota (sociologue) (Directeur de thèse / thesis advisor)

École des hautes études en sciences sociales (Paris) (Organisme de soutenance / degree-grantor)

École doctorale de l'École des hautes études en sciences sociales (Organisme de soutenance / degree-grantor)

Universitat autònoma de Barcelona (Organisme de cotutelle / degree co-grantor)

Résumé / Abstract : Cette thèse se propose d'étudier la genèse et la mise en œuvre du Revenu Minimum d' Insertion en Catalogne en tant que mesure de lutte contre la pauvreté. Dans un premier temps, à partir d'archives et d'entretiens, la recherche est centrée sur les années 1975-1990, durant lesquelles un ensemble d’acteurs, réformateurs, mettent en forme un problème social, la pauvreté. A travers " agencement de leurs intérêts, liés à leurs trajectoires et inscriptions sociales, ils en viennent à l'établissement du RMI comme solution à ce problème. L'émergence et la mise en forme du problème de la pauvreté correspondent aux besoins de repositionnement social et/ou professionnel d' une série d'acteurs en relation avec le monde catholique dans le nouveau paysage institutionnel dessiné par la démocratie parlementaire à partir de la fin des années 1970. La genèse du RMI comme solution est liée, d'une part, à la présence d'une partie de ces acteurs dans les partis du gouvernement au cours des années 1980, et d'autre part, à leur soumission aux contraintes de l'appareil politico-administratif dans lequel ils s’inscrivent. En deuxième lieu, à travers une enquête par observation e entretiens, cette thèse analyse les expressions concrètes de ce dispositif du RMI à travers l'étude des modes d'appropriation par les agents des services sociaux, en s'intéressant tout particulièrement aux processus d'attribution/non-attribution de cette prestation. La thèse montre en quoi la mise en œuvre du RMI résulte des logiques professionnelles des agents des services sociaux, des contraintes bureaucratiques spécifiques à ces services, ainsi que des contraintes matérielles et bureaucratiques du dispositif RMI.

Résumé / Abstract : This thesis studies the genesis and the implementation of income support (RMI) in Catalonia as a measure against poverty. Based on archives and interviews, the research first focuses on the years 1975-1990, during which reformers define poverty as a social problem. The arrangement of their various interests, related to their trajectories and social locations, lead them to set up income support as a solution to this problem. The problem of poverty emerges and takes shape as officials with connections to Catholic networks need to reposition themselves in their social and occupational lives within the new institutional context of parliamentary democracy from the end of the 1970s. The genesis of incom support as a solution is related to two aspects of these agents' situations: some of them belonged to the parties in power throughout the 1980s on the one hand; they accepted the constraints of the political and administrative apparatus to which they belonged on the other hand. The thesis subsequently uses an ethnographic study based on observations and interviews to analyse the practical implementation of income support through the way social workers understand and en force the policy, and especially the way they decide to allocate or not the benefit. The analysis of these processes shows how the implementation of income support is related to social workers' occupational logics. It also depends on the bureaucratic constraints related to these social services and on the practical and bureaucratic constraints related to income support itself.