La construction d'un métier de l'enseignement entre logiques identitaires et activité des sujets : le travail du professeur documentaliste : une conception contemporaine de la fonction enseignante ? / Jocelyne Corbin-Ménard ; sous la direction de Brigitte Albero

Date :

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

Documentalistes -- France -- 2000-....

Bibliothécaires scolaires -- France -- 2000-....

Sciences de l'information -- Formation

Technologie de l'information -- France -- 2000-....

Albero, Brigitte (Directeur de thèse / thesis advisor)

Perez-Roux, Thérèse (Président du jury de soutenance / praeses)

Dutercq, Yves (1955-2020) (Rapporteur de la thèse / thesis reporter)

Wittorski, Richard (1965-.... ; enseignant-chercheur en sciences de l'éducation et de la formation) (Rapporteur de la thèse / thesis reporter)

Lameul, Geneviève (1956-....) (Membre du jury / opponent)

Université Rennes 2 (Organisme de soutenance / degree-grantor)

École doctorale Sciences humaines et sociales (Rennes) (Ecole doctorale associée à la thèse / doctoral school)

Université européenne de Bretagne (Autre partenaire associé à la thèse / thesis associated third party)

Relation : La construction d'un métier de l'enseignement entre logiques identitaires et activité des sujets : le travail du professeur documentaliste : une conception contemporaine de la fonction enseignante ? / Jocelyne Menard ; sous la direction de Brigitte Albero / Rennes : Université Rennes 2 , 2013

Résumé / Abstract : L’enquête présentée dans ce mémoire vise à élaborer des connaissances sur le processus de construction d’un métier, en prenant appui sur un cas dont la fonction est hybride et singulière : le professeur documentaliste. Cette étude entre en rupture avec les travaux scientifiques récents qui s’inscrivent majoritairement dans le champ des sciences de l’information et de la communication. Ancrée en sciences de l’éducation, elle emprunte les apports de plusieurs champs disciplinaires pour appréhender les interactions entre les représentations sociales de différents professionnels et le travail dit « réel ». Elle adopte une démarche longitudinale pour étudier l’activité du professeur documentaliste selon une approche ergonomique. Elle fait le constat que cet enseignant atypique développe des stratégies identitaires orientées tantôt par des logiques d’identification, tantôt par des logiques de différenciation, vis-à-vis du modèle disciplinaire. Elle relève par ailleurs qu’en exerçant dans le cadre d’un dispositif de formation multi-prescrit, multi-relationnel et multi-technologique, ce professeur est régulièrement conduit à confronter les prescriptions à la complexité de la situation locale pour déterminer la manière d’atteindre les buts fixés. Aussi, c’est par l’élaboration d’une redéfinition de la tâche prescrite et par son activité effective qu’il concourt à l’élaboration progressive d’un métier original dont il fonde les caractéristiques. Par un processus interactif entre conduite individuelle et collective, il participe à la structuration de son développement professionnel et à la définition de ressources pouvant servir d’appui à la professionnalisation des métiers de l’enseignement en général. C’est pourquoi, cette étude conclut sur une nouvelle hypothèse, celle du caractère révélateur des mutations des métiers de l’enseignement mises en valeur par les tribulations de ce métier mal (re)connu.

Résumé / Abstract : The study presented in this thesis aims to develop knowledge about the process of building a profession. It is based on the case of a hybrid and singular function: the “professeur documentaliste”149. This work constitutes a rupture with the recent scientific publications which are mostly falling within the field of information and communication sciences. Rooted in educational sciences, it takes contributions from several disciplines to understand the interactions between the social representations of different professionals and the work said “actual”. It adopts a longitudinal procedure to study the activity of the “professeur documentaliste” with an ergonomic approach. It observes that this atypical teacher is developing identity strategies, influenced sometimes by identification logics, sometimes by differentiation logics towards the disciplinary model. It also notes that, by practising within a teaching system rich in prescriptions, relations and technologies, this teacher regularly has to confront these prescriptions with the complexity of the local situation in order to determine the way to reach the set objectives. Thus, it is through the development of a redefinition of the prescribed task and his/her effective activity that the teacher contributes to the progressive development of an original profession of which he/she builds the features. Through an interactive process between individual and collective conducts, the “professeur documentaliste” participates in structuring his/her professional development and in defining resources which could support the professionalization of the teaching professions in general.This is why this study concludes with a new hypothesis: the one of the revealing characteristic of mutations in teaching professions highlighted by the tribulations of this poorly known and poorly regognised profession.