Pertinence des venues aux urgences médico-chirurgicales pédiatriques des nouveau-nés de moins de 30 jours à l’HCE du CHU de Grenoble sur une période de six mois / Julien Prunier-Duparge ; sous la direction d'Anne-Pascale Michard-Lenoir

Date :

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

Urgences en néonatologie -- France -- Grenoble (Isère)

Nouveau-nés

Éducation des patients

Pertinence (logique)

Classification Dewey : 610

Michard-Lenoir, Anne-Pascale (1966-.... ; pédiatre) (Directeur de thèse / thesis advisor)

Plantaz, Dominique (1957-.... ; pédiatre) (Président du jury de soutenance / praeses)

Université Joseph Fourier (Grenoble ; 1971-2015) (Organisme de soutenance / degree-grantor)

Résumé / Abstract : Les consultations de nouveau-nés aux urgences pédiatriques sont en augmentation, en dépit du risque d’infection nosocomiale encouru. Le ressenti « d’urgence » des parents, et les problèmes de disponibilité des médecins libéraux peuvent expliquer ce phénomène. L’objectif principal de ce travail est d’apprécier la pertinence des venues des nouveau-nés de moins de 30 jours aux urgences pédiatriques. L’étude a été réalisée aux urgences pédiatriques de Grenoble de mai à novembre 2012. 266 nouveau-nés ont été inclus. Seules les premières consultations pour un même nouveau-né ont été prises en compte. La pertinence des venues a été étudiée selon les critères de De Angelis, et selon le critère d’hospitalisation. Les venues ont été jugées pertinentes pour 39% des nouveau-nés. Les facteurs associés à une venue jugée non pertinente sont la primiparité, l’âge de la mère inférieur à 25 ans, l’absence d’activité professionnelle de la mère, le temps de transport inférieur à 40 minutes et les nouveau-nés non adressés. Les diagnostics les plus fréquents sont liés à des problèmes de puériculture. Des formations doivent être données dès les premières séances de préparation à l’accouchement, auprès des jeunes mamans primipares. Il faudrait également favoriser la consultation « du 8ème jour » auprès d’un médecin de ville après la sortie de la maternité. Des plaquettes d’information pour les parents ont été créées par des associations. Cependant, l’augmentation des consultations aux urgences pédiatriques pourrait-être liée à une limitation de l’offre de soins en ville. Une étude complémentaire serait intéressante pour connaître l’offre et la disponibilité des professionnels de santé en ville.

Résumé / Abstract : The Newborns’ consultations in the pediatric emergency department have steadily increased during the last years, despite the known risk of nosocomial infection. The main objective of this study is to assess the relevance of the visits for newborns less than one month of age in the pediatric emergency department. This study was carried out in the pediatric emergency department of Grenoble from the 2nd of May 2012 to the 2nd of November 2012, using a questionnaire given to the parents, and a medical questionnaire. The visits relevance was studied according to De Angelis’ criteria, and according to the hospitalization criterion. 266 infants have been included. The most common diagnoses which have been found are childcare problems such as infant colic, regurgitation, feeding difficulties and rhinopharyngitis. The examination was normal for 25 newborns. Visits were considered relevant for 105 newborns. The factors which were associated with inappropriate visits are: primiparity, age of the mother less than 25 years old, unemployed mothers, travel time less than 40 minutes, and not addressed newborns. Prevention and information should be made in the early sessions of preparation for childbirth. Other preventive measures would be to promote a medical examination by a primary care physician a few days after having left the maternity. Finally, information leaflets for parents were created by associations. The increase of the consultations in the pediatric emergency departments could be related to a limitation of the primary care supply. A further study would be interesting to know the supply and the availability of the health professionals in the city.