Menace d’accouchement prématuré : mesure de la longueur cervicale et accouchement prématuré / Mélodie Legrand ; sous la dir. de Virginie Guigue

Date :

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

Accouchement prématuré -- France -- Grenoble (Isère)

Évaluation du risque

Col de l'utérus -- Échographie

Col de l'utérus -- Mesure

Mesure de la longueur du col utérin -- Dissertation universitaire

Classification Dewey : 618

Guigue, Virginie (1978-....) (Encadrant académique / degree committee member)

Université Joseph Fourier (Grenoble ; 1971-2015) (Organisme de soutenance / degree-grantor)

Résumé / Abstract : Introduction : le CHU de Grenoble est une maternité de niveau 3 avec 2805 naissances en 2011. L’objectif de l’étude était d’évaluer la prévalence de la mesure de la longueur cervicale (LC) chez les patientes hospitalisées pour MAP à membranes intactes, la pertinence de la LC dans la prédiction d’un AP et la conformité de la prise en charge (LC, corticothérapie anténatale et bilan infectieux). Matériel et méthode : Etude rétrospective de cohorte portant sur les patientes hospitalisées pour MAP à membranes intactes entre 24 et 36 SA dans le service de GHR du CHU de Grenoble entre le 1ier janvier et le 31 décembre 2011 et ayant accouché au CHU. Résultats : Parmi les 157 patientes, dont 25 grossesses gémellaires hospitalisées pour MAP avant 34 SA, 94.8% ont bénéficié d’une mesure de la LC. Une LC mesuré à 18 mm avait une VPN de 81.1 % chez les grossesses uniques et de 16.7 % chez les grossesses gémellaires. Une LC mesurée à 30 mm avait une VPN de 75.0% chez les grossesses uniques, et de 50.0 % chez les grossesses gémellaires. Une LC à 20 mm avait une VPN de 84.1% chez les grossesses singletons. La prise en charge était conforme chez 91.6% des patientes, et chez 100% des patientes présentant une grossesse gémellaire. Conclusion : La mesure de la LC est utilisée systématiquement en cas d’hospitalisation pour MAP au CHU de Grenoble. La conformité de la prise en charge est excellente (91.6%), particulièrement pour les grossesses gémellaires (100 %).