Élaboration d’un protocole de recherche scientifique et réalisation d’une étude observationnelle visant à explorer la vasoréactivité cérébrale et le micro embolisme gazeux au cours d’une ascension rapide en haute altitude : étude Cervo2 - programme européen Résamont 2 / Alice Gavet ; sous la direction d'Emmanuel Cauchy

Date :

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

Catalogue Worldcat

Mal d'altitude -- Facteurs de risque

Mal d'altitude -- Prédisposition (médecine)

Circulation sanguine -- Effets de l'altitude

Vasodilatation

Vasoconstriction

Cerveau

Anoxémie

Embolie gazeuse

Foramen ovale du coeur

Pression artérielle -- Mesure

Tronc pulmonaire

Échographie Doppler

Midi, Aiguille du (France)

Classification Dewey : 610

Cauchy, Emmanuel (1960-2018) (Directeur de thèse / thesis advisor)

Estève, François (1957-....) (Président du jury de soutenance / praeses)

Université Joseph Fourier (Grenoble ; 1971-2015) (Organisme de soutenance / degree-grantor)

Résumé / Abstract : Le mal aigu des montagnes (MAM) touche plus de 70% des sujets qui monte à plus de 4000 m. Il n’y a pas de test prédictif pour détecter les sujets sensibles avant leur ascension. Il semble exister une corrélation entre l’autorégulation de la vasoréactivité cérébrale et une susceptibilité au MAM. Cette piste permet d’envisager un test préventif. Dans le cadre du projet européen franco-italien ALCOTRA - RESAMONT 2, l’IFREMMONT a voulu réaliser une étude observationnelle : CervO2, visant à évaluer les variabilités individuelles de cette vasoréactivité. Cette étude se penche aussi sur une hypothèse physiopathologique des troubles neurologiques d’altitude : le micro embolisme gazeux. Notre travail a consisté à élaborer le protocole puis nous avons vu 120 sujets en visite de pré-inclusion et nous avons choisi 96 sujets à inclure. L’expérimentation se déroulait en 3 phases par groupe de 3 sujets : en plaine, puis en hypoxie hypobarique d’altitude après une montée rapide à l’Aiguille du Midi et après 18 heures en altitude. Nous avons étudié les scores de Lake Louise, la vasoréactivité cérébrale au doppler transcrânien, la recherche de foramen ovale perméable et l’évaluation de la tension artérielle pulmonaire. Pour un sujet sur 3, nous avons réalisé un enregistrement au holter transcrânien. A l’arrêt prématuré de l’étude 58 sujets ont été explorés, une relative réussite puisque c’est la plus grande cohorte sur ce sujet. L’analyse des résultats pourrait mettre en évidence une différence significative de vasoréactivité cérébrale exploitable comme marqueur de MAM. L’Aiguille du Midi est laboratoire naturel exceptionnel où pourront désormais être réalisées d’autres études.

Résumé / Abstract : Acute mountain sickness (AMS) affects over 70 % of subjects who ascend over 4000 m. There is no predictive test for sensitive subjects before their ascent. There seems to be a correlation between dynamic cerebral autoregulation and susceptibility to AMS. This track could be considered a preventive test. Under the Franco-Italian European project ALCOTRA - RESAMONT 2, IFREMMONT wanted to undertake an observational study : CervO2, to assess the individual variability of the vascular reactivity. This study also looks at a pathophysiological hypothesis of neurological disorders in altitude : the micro gas embolism. Our task was to develop the protocol. We then saw 120 subjects in pre-inclusion visits and we chose to include 96 of these subjects. The experiment took place in three phases with three subjects each time : first phase in control in plain, then in hypobaric hypoxia of altitude after a rapid rise to the Aiguille du Midi and then after 18 hours at altitude. We studied Lake Louise’s scores, cerebral vasoreactivity by transcranial ultrasonography, we were looking for patent foramen ovale and evaluation of pulmonary artery pressure. And for 1 in 3 we made a holter transcranial doppler recording. After the premature ending of the study 58 subjects were explored, it’s relative success since it is the largest cohort on this subject. The results may highlight a significant difference in cerebral vasoreactivity exploitable as a marker of AMS. The Aiguille du Midi is an exceptional natural laboratory and can now be used for other studies.