Moderne Zeiten ? : Unternehmensorganisation in Frankreich und Deutschland, um 1890 bis 1914 / Heinrich Hartmann ; sous la direction de Patrick Fridenson et Jürgen Kocka

Date :

Editeur / Publisher : [S.l.] : [s.n.] , 2006

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : allemand / German

Sociologie des organisations -- Allemagne -- 1870-1914

Sociologie des organisations -- France -- 1870-1914

Gestion -- Allemagne -- 1870-1914

Gestion -- France -- 1870-1914

Industries chimiques -- Allemagne -- 1870-1914

Industries chimiques -- France -- 1870-1914

Grands magasins -- Allemagne -- 1870-1914

Grands magasins -- France -- 1870-1914

Fridenson, Patrick (1944-....) (Directeur de thèse / thesis advisor)

Kocka, Jürgen (1941-....) (Directeur de thèse / thesis advisor)

École des hautes études en sciences sociales (Paris) (Organisme de soutenance / degree-grantor)

Freie Universität (Berlin) (Organisme de cotutelle / degree co-grantor)

Résumé / Abstract : La présente étude est une comparaison de l'organisation des entreprises d'environ 1890 à 1914. L'analyse se concentre sur l'interdépendance entre organisation et structures sociales, afin de saisir l'articulation entre types d'expériences systémiques et enseignements dans les écoles de management avant la Première Guerre. Elle se fonde sur deux études : l'industrie chimique et les grands magasins, choisies pour le poids qu'elles avaient dans les structures économiques et pour la considération en tant qu'« entreprises modernes ». Elles constituent donc des cadres pertinents pour l'étude des stratégies, des contributions et des résistances face aux nouvelles méthodes managériales. Au niveau national, il apparaissent deux différences majeures entre la France et l'Allemagne : 1. une intégration plus forte des structures sociales dans les entreprises françaises, 2. un rôle plus marqué de la planification des entreprises en Allemagne, dû à l'analogie des administrations privées et étatiques.

Résumé / Abstract : The study compares corporate organisation in French and German busines between 1890 and 1914. It analysis the relationship between organisation and social structures within the firms, for shaping the interconnection between systemic experiences and the new schools of management before WWI. In this perspective, two branches are explored : the chemical industry and the department stores, chosen for both, their role in the economic structures of the countries, and for the consideration as "modern enterprises". This sample gives a good vision on strategies, contributions and resistance towards the new managerial methods. On the national level, two major differences are striking in France and Germany :1. integrating social structures was more important in French business 2. the role of planning in German business was important, due to the parallels between private and state administration.