Analyse médiationnelle et communicationnelle des symboles identitaires des villes du Nord de la France : les beffrois communaux. / Isabelle de Rose ; sous la direction de Pascal Sanson

Date :

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

Beffrois -- France -- Nord (France)

Identité collective -- France -- Nord-Pas-de-Calais (France)

Sémiotique et urbanisme -- France -- Nord-Pas-de-Calais (France)

Communication

Diffusion de la culture -- France -- Nord-Pas-de-Calais (France)

Sanson, Pascal (Directeur de thèse / thesis advisor)

Martouzet, Denis (Président du jury de soutenance / praeses)

Laudati, Patrizia (1966-...) (Rapporteur de la thèse / thesis reporter)

Saou-Dufrêne, Bernadette Nadia (19..-....) (Rapporteur de la thèse / thesis reporter)

Bousquet-Labouérie, Christine (Membre du jury / opponent)

Régimbeau, Gérard (1954-....) (Membre du jury / opponent)

Université de Tours (Organisme de soutenance / degree-grantor)

École doctorale Sciences de l'homme et de la société (Tours ; 1996-2018) (Ecole doctorale associée à la thèse / doctoral school)

Centre d'étude du débat public (Tours) (Equipe de recherche associée à la thèse / thesis associated research team)

Résumé / Abstract : Le concept d’identité urbaine alimente de nombreuses rencontres où chercheurs, politiciens et médias s’interrogent sur notre sentiment de citoyenneté, d’appartenance au lieu, et sur leur contribution à une vie collective meilleure. Ainsi en est-il des beffrois communaux du Nord de la France, symboles identitaires, revendiqués par toute une région, auxquels cette thèse est consacrée. Nous procédons à une analyse médiationnelle et communicationnelle de ces tours, dans le dessein d’expliciter les dispositifs mis en place pour leur valorisation. Nous consacrons un premier volet au contexte historique et spatial, au réveil occidental du XIIe siècle. Nous expliquons ainsi comment cette architecture publique s’est toujours affirmée comme l’expression d’une société, d’une époque, de lieux. La dimension plurielle de ces bâtiments publics nous sembla justifier la pertinence d’une approche interdisciplinaire. Nous convoquons donc dans un deuxième chapitre plusieurs disciplines, philosophique, phénoménologique et sociohistorique. Toutefois, la problématique de l’ « investissement sémantique » de lieux identitaires nous encouragea à une « médiation sémiotique ». La finalité est de mettre en évidence les valeurs signifiantes de ces réalisations architecturales, et de s’interroger, dans un troisième temps, sur la contribution du beffroi à la création de l’identité urbaine de la région Nord-Pas-de-Calais dont il est devenu un symbole iconique. Problématique justifiant une dernière partie consacrée aux médiations diverses dont les beffrois ont été, et sont toujours l’objet et qui influencent notre regard, au travail de mémoire.Nous formalisons en conclusion des réponses validées par notre modèle d’analyse, notre ambition étant de pouvoir à terme le rendre exploitable, sous forme d’aide à la conception et la mise en œuvre de dispositifs informationnels et médiationnels.

Résumé / Abstract : The concept of urban identity feeds from many meetings where enquiring, politicking and media wonder about our feeling of citizenship, membership of the place, and on their contribution to a better collective life. Thus it is communal belfries of the North of France, identity symbols, asserted by a whole area, to which this thesis is devoted. We carry out a mediationnal and communication analysis of these turns, in the intention of clarifying the devices set up for their valorization. We devote a first chapter to the historical and space context, the awakening of occident in the XIIth century. We explain thus how this public architecture always affirmed itself as the expression of a whole society, of a time, of places.The plural dimension of these public buildings seemed to us to justify the relevance of an interdisciplinary approach. We thus convene in a second chapter several disciplines, philosophical, phenomenologic and sociohistoric. However, the problems of the "semantic investment" of identity places encouraged us with a "semiotic mediation". The finality is to highlight the meaning values of these architectural achievements, and to wonder, in the third time, about the contribution of the belfry to the creation of the urban identity of the Nord-Pas-de-Calais area of which it became an iconic symbol. Problems justifying a last part devoted to the various mediations whose belfries were, and are always the object and who influence our glance, with the work of memory. We formalize in conclusion of the answers validated by our model of analysis, our ambition being of in the long term being able to make it exploitable, in the form of assistance with the design and the implementation of informational and mediationnal devices.