Une analyse de l'expérimentation et de la diffusion en Lorraine des revendications syndicales de "la prise en charge des discontinuités d'emploi" portées au niveau confédéral par la CGT et par la CFDT / Benoît Scalvinoni ; sous la direction de Joseph Romano

Date :

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

Catalogue Worldcat

Sociologie du travail -- France -- Lorraine (France)

Syndicalisme -- France -- Lorraine (France)

Romano, Joseph (Directeur de thèse / thesis advisor)

Jacquot, Lionel (1968-....) (Président du jury de soutenance / praeses)

Andolfatto, Dominique (1961-....) (Rapporteur de la thèse / thesis reporter)

Didry, Claude (1963-....) (Rapporteur de la thèse / thesis reporter)

Université de Lorraine (Organisme de soutenance / degree-grantor)

École doctorale SLTC - Sociétés, Langages, Temps, Connaissances (Lorraine) (Ecole doctorale associée à la thèse / doctoral school)

Laboratoire lorrain de sciences sociales (Metz) (Laboratoire associé à la thèse / thesis associated laboratory)

Résumé / Abstract : Cette thèse se propose d'analyser les enjeux révélés par la diffusion et la concrétisation, en Lorraine, des revendications syndicales de « la prise en charge des discontinuités d'emploi » qui sont construites et promues au niveau confédéral par les confédérations CFDT et CGT. En analysant la matérialisation des revendications confédérales à un niveau local, cette thèse s'intéressera plus largement aux stratégies tenues par les confédérations syndicales. Elle interrogera l'autonomie et la capacité d'action des syndicats dans le champ des relations professionnelles. Schématiquement, les revendications de la CFDT pour une « sécurisation des parcours professionnels » et de la CGT pour un « nouveau statut du travail salarié » visent à maintenir respectivement l'employabilité et la qualification des individus en dehors ou entre deux emplois. En mobilisant des terrains qui explorent les niveaux confédéral, interprofessionnel et de l'entreprise, on cherchera à comprendre si ces référentiels idéologiques confédéraux imprègnent les pratiques syndicales locales. Le cadre théorique et disciplinaire de cette thèse est principalement celui de la sociologie du syndicalisme et celui de l'emploi, mais empruntera tout naturellement à celui de la sociologie générale.

Résumé / Abstract : This thesis is an attempt to shed light on the stakes revealed by the national trade unions claims made by the CFDT and the CGT regarding "employment discontinuity" in the Lorraine region. This thesis will analyze how these national trade unions claims are translated at a local level and will highlight unions' strategies. The trade unions' autonomy and their capacity for action will be particularly enhanced in this thesis. Schematically, the "sécurisation des parcours professionnels" defended by the CFDT and the "nouveau statut du travail salarié" supported by the CGT aim to sustain the employability or the qualification of unemployed people. Different fieldworks at national and local levels will help to understand if these national trade unions claims manage to be real in the company or within social agreements. The theoretical and disciplinary framework of this thesis is mainly based on the Sociology of trade unionism and of employment, but it will naturally use some elements from general Sociology.