L'identité juridique de la personne humaine : actes du colloque [du] 1er octobre 2009 à l'Université Paris 1 - Panthéon-Sorbonne / organisé avec le soutien du Collège des Écoles Doctorales, de l'École Doctorale de Droit Public, du Centre de Recherches en Droit Constitutionnel, et du Centre d'Etudes et de Recherche en Administration Publique ; sous la direction de Géraldine Aïdan et Émilie Debaets

Date :

Editeur / Publisher : [Paris] : l'Harmattan , DL 2013, cop. 2013

Type : Livre / Book

Langue / Language : français / French

ISBN : 978-2-343-00513-3

Catalogue Worldcat

EAN : 9782343005133

Personnes (droit)

Identité (psychologie)

Classification Dewey : 346.012

Aïdan, Géraldine (Directeur de publication / publishing director)

Debaets, Émilie (19..-....) (Directeur de publication / publishing director)

Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne (Organisateur de réunion / organizer of meeting)

Centre de recherche de droit constitutionnel (Paris) (Collaborateur / collaborator)

École doctorale de droit public et de droit fiscal (Paris) (Collaborateur / collaborator)

Centre d'études et de recherches sur l'administration publique (Paris) (Collaborateur / collaborator)

Collection : Collection Logiques juridiques / dir. par Gérard Marcou / Paris : L'Harmattan , 1990-

Relation : L'identité juridique de la personne humaine : actes du colloque [du] 1er octobre 2009 à l'Université Paris 1 - Panthéon-Sorbonne / organisé avec le soutien du Collège des Écoles Doctorales, de l'École Doctorale de Droit Public, du Centre de Recherches en Droit Constitutionnel, et du Centre d'Etudes et de Recherche en Administration Publique ; sous la direction de Géraldine Aïdan et Émilie Debaets / Paris : l'Harmattan , 2013

Résumé / Abstract : La 4e de couverture indique : "L'identité juridique de la personne humaine nécéssite aujourd'hui d'être revisitée : aux critères objectifs traditionnels (nom, prénom, nationalité) renforcés par des nouveaux critères biologiques et technologiques (données biométriques, empreintes génétiques...) s'adjoignent de plus en plus des critères subjectifs (volonté, sexe psychique, sentiment d'appartenance...) pour déterminer l'identité de la personne humaine. Sur chacun des aspects de l'identité de la personne humaine, une double analyse, juridique et extrajuridique a ainsi été menée. "