Évaluation de la prise en charge multidisciplinaire des femmes enceintes présentant un diabète gestationnel au Centre Hospitalier de Valence en 2011 / Céline Jusseau ; sous la dir. de Martine Vossey

Date :

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

Catalogue Worldcat

Diabète gestationnel -- Thérapeutique -- France -- Valence (Drôme)

Classification Dewey : 618

Vossey, Martine (Directeur de thèse / thesis advisor)

Université Joseph Fourier (Grenoble ; 1971-2015) (Organisme de soutenance / degree-grantor)

Résumé / Abstract : INTRODUCTION : En France, le diabète gestationnel est un problème de santé publique, il touche entre 2 et 6% des femmes. OBJECTIFS : L’objectif principal était de décrire la prise en charge multidisciplinaire du diabète gestationnel en 2011 au Centre Hospitalier de Valence. Les objectifs secondaires étaient de comparer la prise en charge proposée, aux recommandations de 2010, et d’en évaluer l’impact sur l’apparition des complications. MATÉRIEL ET MÉTHODES : C’est une étude descriptive, rétrospective, monocentrique. Sont incluses les femmes atteintes de diabète gestationnel dont la date d’accouchement se situait entre le 01/01/11 et le 31/12/11. Sont exclues, les femmes atteintes de diabète de type 1 et 2 préexistant. Quatre groupes ont été créés en fonction du traitement instauré et de l’équilibre obtenu. RÉSULTATS : Parmi les 79,8% des patientes suivies au CHV pour le DG, 96% consultent en premier l’endocrinologue et 4% la sage-femme dédiée. 48,6% ont eu trois ou quatre consultations chez l’endocrinologue. 58,4% ne voient jamais l’obstétricien. 47,8% des patientes équilibrées sous régime ont bénéficié d’une prise en charge conforme aux recommandations. 40,3% ont bénéficié d’un enregistrement du rythme cardiaque foetal et 22,4% d’une surveillance pluri-mensuelle de la tension artérielle et des bandelettes urinaires, non nécessaire. La prise en charge n’a pas été conforme dans 83,3% des patientes déséquilibrées sous régime et 100% des patientes insulino-traitées par défaut de surveillance. Respecter les recommandations, permet une diminution non significative des complications. CONCLUSION : Il serait intéressant d’obtenir une prise en charge multidisciplinaire adaptée et une harmonisation des pratiques par l’élaboration d’un chemin clinique relatif à la prise en charge.