Description de l’intérêt du bloc ilio-fascial dans l’analgésie multimodale des fractures isolées du fémur en médecine de montagne : étude rétrospective observationnelle à partir d’un questionnaire de patients pris en charge par une équipe de médecins correspondants du SAMU de Haute-Savoie / Aude Mélin ; sous la direction de Bernard Audema

Date :

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

Catalogue Worldcat

Fémur -- Fractures -- France -- Haute-Savoie (France)

Ski -- Accidents -- France -- Haute-Savoie (France)

Analgésie

Bloc nerveux

Secours en montagne -- France -- Haute-Savoie (France)

Traumatologie

Malades -- France -- Haute-Savoie (France) -- Enquêtes

Classification Dewey : 610

Audema, Bernard (1959-....) (Directeur de thèse / thesis advisor)

Carpentier, Françoise (1950-....) (Président du jury de soutenance / praeses)

Université Joseph Fourier (Grenoble ; 1971-2015) (Organisme de soutenance / degree-grantor)

Résumé / Abstract : Introduction: La fracture isolée du fémur est un traumatisme douloureux et fréquent sur les pistes de ski. L'utilisation du bloc ilio fascial (BIF), en co-analgésie aux drogues intra veineuses est recommandée. Peu d’études existent sur la réalisation du BIF par des médecins non anesthésistes et aucune sur la réalisation du BIF en milieu difficile. Méthodes: Une étude de cohorte rétrospective monocentrique a été réalisée sur les saisons hivernales 2010-2012. 82 fractures du fémur survenues dans 30 stations de Haute-Savoie ont été recensées. La prise en charge pré-hospitalière de ces fractures est réalisée par des médecins non anesthésistes-réanimateurs et fait l’objet d’un protocole avec utilisation de morphine, kétamine et BIF. Des questionnaires ont été envoyés aux patients afin d’évaluer la douleur à chaque étape. Résultats: 36 patients ont été inclus. L’âge moyen est de 36.1 ans. 72% ont bénéficié d’un BIF. Chez ces derniers, 27% avait une douleur intense (EN≥ 7) lors de la mobilisation et 24% lors du déshabillage. Chez les patients n’ayant pas bénéficié de BIF, 60% avait une douleur intense lors de la mobilisation et 40% au moment du déshabillage. L’EN moyenne des patients ayant bénéficié d’un BIF était de 4.4 lors de la mobilisation, 3 lors du transport et 4.4 lors du déshabillage. Pour les patients n’ayant pas bénéficié de BIF, 6.5 lors de la mobilisation, 4 lors du transport et 6.9 lors du déshabillage. Conclusion: L’analgésie semble supérieure chez les patients ayant bénéficié d’un BIF conformément aux données de la littérature. L'analyse de cette pratique est en faveur de la promotion du BIF. Il est nécessaire de prolonger cette analyse par une étude prospective.

Résumé / Abstract : Introduction: Isolated femur fracture is a painful injury frequently occurring on ski slopes. Administering fascia iliaca compartment block (FICB), combined with a co-analgesic with intravenous drugs is recommended. Few studies exist on FICB procedures performed by non-anesthesist specialists and none have been conducted on the procedure when performed in a hostile environment. Methods: A single-center retrospective cohort study was performed throughout the 2010-2012 winter seasons. We identified that 82 isolated femur fractures had occurred in 30 ski resorts located in the Haute-Savoie region in France. In most cases pre-hospital sedation was performed by non-anesthesits doctors following a protocol combines intravenous administration of morphin/ketamin and a FICB. Subsequently, patients were sent questionnaires to rate the level of pain at each step of the protocol. Results: 36 patients were included. The average age was 36.1 years. 72% had a FICB. Among patients who had FICB, 27% had severe pain (NS ≥ 7) at mobilization and 24% while undressing. Among patients who did not have FICB, 60% had severe pain at mobilization and 40% at undressing. The average NS of patient who had FICB was 4.4 during mobilization, 3 during transport and 4.4 during undressing. For patients without FICB, had a pain score of 6.5 during mobilization, 4 when transported and 6.9 during undressing. Conclusion: Sedation seems to be superior when combined with FICB. These results are in accordance with previously published studies. This real life study supports the promotion of FICB. A prospective cohort study could be necessary to validate this sedation protocol.