Sécurisation de la rétrocession des médicaments à l’hôpital : optimisation de la diffusion de l'information / Audrey Lehmann ; sous la dir. de Magalie Baudrant-Boga

Date :

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

Pharmacies des hôpitaux

Rétrocession hospitalière -- Mesures de sécurité

Maladies iatrogéniques -- Prévention

Éducation des patients

Hôpitaux d'enseignement -- France -- Grenoble (Isère)

Classification Dewey : 615.1

Baudrant-Boga, Magalie (1978-.... ; auteure en informatique pour la biologie) (Directeur de thèse / thesis advisor)

Allenet, Benoît (1963-.... ; auteur en pharmacie et sciences médicales) (Président du jury de soutenance / praeses)

Université Joseph Fourier (Grenoble ; 1971-2015) (Organisme de soutenance / degree-grantor)

Relation : Sécurisation de la rétrocession des médicaments à l’hôpital : optimisation de la diffusion de l'information / Audrey Lehmann ; sous la dir. de Magalie Baudrant-Boga / , 2006

Résumé / Abstract : Aujourd’hui, le rôle du pharmacien hospitalier s’insère pleinement dans la politique nationale d’amélioration de la qualité des soins et de la sécurisation du circuit du médicament. Dans ce cadre, le pharmacien est responsable du transfert d’information au patient concernant le bon usage du médicament. Ayant reçu la bonne information au bon moment, le patient doit pouvoir gérer au mieux la prise de ses médicaments, c’est-à-dire de manière sûre et efficiente. L’objectif du présent projet était de développer et valider une stratégie de transmission de l’information au patient concernant les médicaments de la rétrocession hospitalière. Ce travail a abouti à la mise au point de deux types d’outils : une fiche destinée au pharmacien, lui permettant de disposer des renseignements nécessaires lors de la dispensation d’un produit de rétrocession hospitalière ; un livret destiné au patient, lors de cette même rétrocession, dont la maquette est issue 1. d’une synthèse des supports existants ; 2. d’une recherche graphique originale ; 3. d’une double validation - pharmacien / clinicien. Au total 67 médicaments ont été concernés. Ce projet contribue à l’optimisation de l’information dispensée aux patients lors de la rétrocession. Il s’intègre dans le cadre d’une prise en charge globale du patient. Au cours du travail, il s’est étendu aux médicaments indiqués dans le traitement des maladies chroniques pour lesquelles le département de pharmacie du CHU de Grenoble intègre un dispositif multidisciplinaire d’éducation thérapeutique.