IRM bi-fasciculaire du LCA à 1.5 Teslas : étude préliminaire / Thibaut Delchambre ; sous la direction de Jean-Noël Ravey

Date :

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

Catalogue Worldcat

Ligament croisé antérieur du genou -- Imagerie par résonance magnétique

Ligament croisé antérieur du genou -- Rupture -- Diagnostic

Arthroscopie

Classification Dewey : 610

Ravey, Jean-Noël (1973-....) (Directeur de thèse / thesis advisor)

Vuillez, Jean-Philippe (1960-....) (Président du jury de soutenance / praeses)

Université Joseph Fourier (Grenoble ; 1971-2015) (Organisme de soutenance / degree-grantor)

Résumé / Abstract : Introduction : Les progrès de ces dernières années sur la compréhension anatomique et fonctionnelle des deux faisceaux du ligament croisé antérieur (LCA) et leurs implications sur les techniques chirurgicales de reconstruction, incitent à documenter au mieux ces faisceaux en cas de rupture. Objet : Valider la possibilité d’une imagerie bi-fasciculaire du LCA par une séquence IRM dédiée, dans un plan doublement oblique pour être strictement orthogonal au ligament, séquence dénommée « bi-fascicular technique » ou « bif-tech ». Matériel et méthodes : L’étude porte sur un échantillon de dix jeunes sportifs masculins pratiquant le ski et le snowboard en compétition. Deux IRM ont été réalisées à un an d’intervalle en 2009 et 2010, portant sur le même genou. Les surfaces de section des faisceaux antéromédial (AM) et postérolatéral (PL), avec et sans synoviale, ont été mesurées par détourage à mi-longueur du ligament, et comparées. Un détourage témoin des surfaces de section du tendon rotulien a été réalisé. Résultats : La comparaison statistique intra-relecteur des surfaces de section des faisceaux n’a pas montré de différence significative entre les acquisitions de 2009 et 2010. Les tests de corrélation inter-relecteurs concernant les données de 2010 sont significativement positifs ce qui valide sa reproductibilité. Le positionnement des coupes s’est avéré reproductible entre 2009 et 2010. Conclusion : Cette séquence est d’autant plus adaptée à l’étude des ruptures du LCA qu’elle permet d’identifier aisément ses deux faisceaux, et ouvre ainsi des perspectives dans le diagnostic des ruptures du LCA parfois difficiles à étiqueter, notamment les ruptures dites partielles.