Éléments pour une mobilité quotidienne compatible avec le transport durable au Vietnam : enjeux et perspectives d'un report modal vers les transports collectifs et les transports non motorises, le cas de Hanoï / Thi Than Huong Nguyen ; sous la direction de Jean-Michel Deleuil

Date :

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

Catalogue Worldcat

Transports urbains -- Vietnam -- Hanoi (Viet-Nam)

Mobilité quotidienne -- Vietnam -- Hanoi (Viet-Nam)

Politique des transports urbains -- Vietnam -- Hanoi (Viet-Nam)

Classification Dewey : 711.072

Deleuil, Jean-Michel (Directeur de thèse / thesis advisor)

Institut national des sciences appliquées de Lyon (Lyon) (Organisme de soutenance / degree-grantor)

École doctorale Sciences sociales (Lyon) (Ecole doctorale associée à la thèse / doctoral school)

EDU - Environnement Développement Urbain (Lyon, INSA) (Laboratoire associé à la thèse / thesis associated laboratory)

Résumé / Abstract : L’hégémonie des modes de transport motorisés individuels est aujourd’hui un des problèmes ardus dans le domaine du transport urbain. Avec l’objectif du développement durable des villes, le développement durable du transport et de la mobilité, en limitant les nuisances du système de transport motorisé (la congestion, la pollution, l’insécurité routière, la dégradation du paysage, l’externalité des modes non-motorisés, l’inégalité sociale, etc.) est aussi une demande essentielle et urgente dans beaucoup de villes du Monde, dont le Vietnam. Hanoi est une grande agglomération vietnamienne où les motos (2 roues à moteur) jouent actuellement jusqu’à 80% des déplacements quotidiens des habitants, et le transport en commun par bus assure une petite partie seulement des déplacements des gens. Les habitants de Hanoi vivent dans un milieu de congestion et de pollution de l’air très grave. Les politiques des autorités vietnamiennes visant à restreindre les modes motorisés privés et encourager les reports modaux vers les transports en commun et les modes non-motorisés (la marche, le vélo) n’ont pas les résultats escomptés. Pour répondre à la question « pour quelle raison les reports modaux vers les TC et les modes non-motorisés ne sont pas largement mis en place » et « pour quelle raison les politiques de transport urbain ont échoué », dans le cadre de ma thèse, j’ai réalisé des enquêtes ménage de transport auprès des habitants à Hanoi et des entretiens profonds auprès des experts et des autorités vietnamiennes en souhaitant avoir la réponse sous deux l’angle : l’angle socio-mobile et l’angle politique. Sous l’angle socio-mobile, mes enquêtes contribuent à une meilleure connaissance des déterminants du choix modal dans la mobilité quotidienne de différentes catégories de population à Hanoi, d’expliquer les raisons, les obstacles à un report modal vers les TNM et les TC pour différents types de déplacements, de connaître les raisons profondes du report modal observé chez certains enquêtés. Sous l’angle politique, j’observe si les conditions des politiques sont remplies ou non pour une mise en place des reports modaux chez les habitants. Enfin, l’objectif de la thèse est aussi de créer un modèle d’analyse sur la mobilité urbaine, le choix modal et le report modal spécifiquement pour le cas de Hanoi, qui formera une bonne référence pour la définition des politiques de transport urbain durable.

Résumé / Abstract : The hegemony of private motorized transport is nowadays one of the difficult problems in the field of urban transport. In the objective of urban sustainable development, sustainable transport and mobility by reducing consequences from motorized transport system (congestion, pollution, road safety, landscape degradation, the externality of non-motorized modes, social inequality, etc.) which is an essential and urgent demand in many cities in the world, including Vietnam. Hanoi is a large city in Vietnam where bikes (2 wheelers) are currently up to 80% of the daily movements of people, and public transport by bus provides only a small part of the movement of people. The people of Hanoi are living in an environment of very serious congestion and air pollution. Policies of the Vietnamese authorities to restrict private motorized modes and to encourage modal shift towards public transport and non-motorized modes (walking, cycling) have no outcome. To answer the question "why the modal shift towards the TC and non-motorized modes are not well set up" and "why the urban transport policies are stranded," as part of my thesis, I conducted surveys of household transport to the residents in Hanoi and deep interviews with experts and Vietnamese authorities hoping to have the answer in two terms: social and political. In terms of society, my investigations contribute to a better understanding of the determinants of mode choice in daily mobility of different social classes in Hanoi, to explain the reasons, barriers to a modal shift to NMT and TC for different types of travel, to know the underlying reasons of modal shift observed in some respondents. In terms of policy, I note that if the conditions of the policy are implemented or not for a modal shifts from bikes towards public transport. In the end, the objective of the thesis is also creating an analysis model of urban mobility, modal choice and modal shift, specifically for the case of Hanoi, which will form a good reference for the definition of sustainable urban transport policies.