Image et voir dans l'oeuvre d'Ingeborg Bachmann / Alice Hattenville ; sous la direction de Françoise Rétif et Robert Pichl

Date :

Editeur / Publisher : [S.l.] : [s.n.] , 2012

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

Catalogue Worldcat

Bachmann -- Ingeborg -- 1926-1973 -- Critique et interprétation

Art et littérature

Regard -- Dans la littérature

Intertextualité

Rétif, Françoise (1955-....) (Directeur de thèse / thesis advisor)

Pichl, Robert (1945-....) (Directeur de thèse / thesis advisor)

Banoun, Bernard (1961-....) (Président du jury de soutenance / praeses)

Agnese, Barbara (1964-....) (Membre du jury / opponent)

Carré, Martine (1953-....) (Membre du jury / opponent)

Höller, Hans (1947-....) (Membre du jury / opponent)

Université de Rouen Normandie (Organisme de soutenance / degree-grantor)

Universität Wien (Organisme de cotutelle / degree co-grantor)

Résumé / Abstract : Ingeborg Bachmann a développé en 1959-1960, dans la leçon de Francfort Der Umgang mit Namen, une théorie des noms qui prévoit l'intégration des oeuvres d'art plastiques au texte littéraire et qui expose les fonctions de ces oeuvres dans le texte littéraire : sauver ce qui a disparu en apparence et montrer au lecteur comment, en renonçant à la vue, il peut ouvrir son regard à une autre perception qui met en mouvement le passé dans le présent, et inversement. Cette théorie des noms de l'art, déjà presque une théorie de l'image, reprend les différents aspects qu'Ingeborg Bachmann avait esquissés dans des poèmes précédant la leçon de Francfort et dans la nouvelle Das Lächeln der Sphinx (1949). Elle y esquisse les trois directions dans lesquelles se développera la théorie des noms : la greffe d'une oeuvre d'art plastique dans une image poétique, la conception d'une poétologie du voir et l'annonce de la déchéance des noms. Après les premiers poèmes intitulés Die unirdische Welle, Bachmann articule par la métaphore du sourire en vague et de la vague en oeil à partir de La Joconde (Leonard de Vinci) la liaison de ces différents éléments entre eux. L'intertextualité et la citation apparaissent comme les concepts littéraires et interdisciplinaires qui nous permettent d'articuler la transposition de l'image concrète vers le texte et, dans un deuxième temps, le passage de l'image concrète vers l'image poétique.