L'ère post-média : humanités digitales et cultures numériques / sous la direction de Jean-Paul Fourmentraux

Date :

Type : Livre / Book

Langue / Language : français / French

ISBN : 978-2-7056-8326-9

EAN : 9782705683269

Humanités numériques

Art numérique

Art interactif

Médias numériques

Multimédias interactifs

Médias et art

Classification Dewey : 070.19

Classification Dewey : 306.46

Classification Dewey : 306.47

Fourmentraux, Jean-Paul (1970-....) (Directeur de publication / publishing director)

Collection : Cultures numériques / Paris : Hermann , 2011-

Résumé / Abstract : À l'interface des sciences et des arts - recherche urbaine, sciences politiques, spectacle vivant, cinéma, jeux vidéo et Internet - un nombre croissant d'auteurs proposent de réinventer les mises en scène et les modes de relations aux médias. L'objectif de cet ouvrage est de confronter leurs recherches aux nouvelles pratiques médiatiques, techniques et sociales, mobilisées pour concevoir, véhiculer et agir des oeuvres-médias dont la carrière idéale suppose précisément que certains de leurs fragments demeurent potentiels ou "à faire". Il émerge en effet au coeur de ces arts et médias "praticables", la nécessité d'un équivalent de ce qu'est en musique l'interprétation : entendue au sens de "pratique". L'interactivité et la jouabilité y composent de nouveaux régimes sociotechniques d'interprétation des médias, à habiter et à expérimenter, qui se doublent d'un renforcement de l'activité d'écriture (de scripts d'usage et scénario) et génèrent une multitude de traces interprétatives que cet ouvrage propose de documenter. C'est donc le versant de la "pratique" que ce livre déploie. À la question "que fait le public ?" se superpose ici la question des modes d'instauration médiatiques. Du côté des médias, de quelle façon anticipent-ils des modes de relations avec les usagers - stratégies de fidélisation, tentatives de connaître les participants, etc. ? Du côté du public, qu'est-ce qu'être au contact de l'art et des médias dans ce contexte ? Qu'en est-il de l'acte pratique proprement dit ? Et comment rendre compte du vécu et de la perception propre à cette nouvelle génération de "médias praticables" ?