Évolution du profil de risque des patients en chirurgie cardiaque : performance des scores de gravité / Sophie Pichegru ; sous la direction de Michel Durand

Date :

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

Catalogue Worldcat

Coeur -- Chirurgie

Coeur -- Pronostic (médecine)

Coeur -- Maladies -- Mortalité

Scores en médecine -- Évaluation

Évaluation du risque

Classification Dewey : 610

Durand, Michel (1960-....) (Directeur de thèse / thesis advisor)

Albaladejo, Pierre (1963-....) (Président du jury de soutenance / praeses)

Université Joseph Fourier (Grenoble ; 1971-2015) (Organisme de soutenance / degree-grantor)

Résumé / Abstract : Le profil des patients opérés en chirurgie cardiaque semble avoir changé durant les 13,5 dernières années, pourtant la mortalité est restée stable. L’objectif de cette étude était d’évaluer cette évolution à travers les scores de gravité, et de déterminer les facteurs de risque potentiellement responsables de ce changement. Méthodes : les données des 6768 patients opérés en chirurgie cardiaque entre janvier 1998 et juin 2011 ont été recueillis. Ces 13,5 années ont été divisées en 3 périodes de 4,5 années. Les scores de Tu, Parsonnet, l’Euroscore additif et logistique ont été calculés pour l’ensemble des patients. L’objectif principal de cette étude était d’évaluer la mortalité opératoire dans le temps. La performance des différents scores a été évaluée par l’analyse des courbes ROC. Résultats : Les moyennes des différents scores augmentaient avec le temps alors que la mortalité observée restait stable. L’AUC de l’Euroscore additif et logistique était de 0,82, elle ne changeait pas significativement sur les 3 périodes et était supérieure aux AUC des scores de TU et Parsonnet (0.77, p=0.0001). La mortalité des patients à haut risque avec dysfonction ventriculaire gauche est passée de 15 à 0,09 (p=0.05). La mortalité des patients à haut risque de plus de 70 ans a baissé de 12 à 0,08 (p=0.08). Conclusion : Malgré l’augmentation du risque opératoire, la mortalité post‐opératoire n’a pas augmenté de façon significative sur la période étudiée. Ceci semble liée à une meilleure prise en charge des patients et plus particulièrement des patients à haut risque de plus de 70 ans ou présentant une dysfonction ventriculaire gauche.

Résumé / Abstract : Introduction: Over 13.5 years, a change in severity of patients undergoing cardiac surgery has been observed but is not associated with an increased mortality. Thus the aim of this study was to evaluate these changes using severity scores and determine changes in the independent predictors of in-hospital mortality.Methods: Data of 6768 patients undergoing cardiac surgery in our hospital were prospectively collected between January 1998 and June 2011. These 13.5 years were divided in 3 periods of 4.5 years. Parsonnet score, Tu (Ontario) score and additive and logistic EuroSCORE were calculated as described in the original studies. The main end point was hospital mortality. Accuracy of risk scores was assessed by ROC curves analysis. Results: Mean values of the different scores increased with time, but not mortality. The additive and logistic EuroSCORE AUC was 0.82 and did not significantly change during the 3 periods and was significantly higher than the AUC of Tu and Parsonnet scores (0.77, p=0.0001). Mortality among higher risk patients with LV dysfunction decreased from 15 to 9 % (p=0.05). Mortality among higher risk patients older than 70 years decreased from 12 to 8 % (p=0.08). Conclusion: Despite an increase in estimated operative risk, postoperative mortality did not significantly increase during the study period. This may be due to improved perioperative care especially for oldest patients or patient with LV dysfunction.