Hochschule im Uberwachungsstaat : Struktur und Aktivitäten des Ministeriums für Staatssicherheit an der Larl-Marx-Universität Leipzig (1968/1969-1981) = = La Staatssicherheit et l'université en RDA : l'exemple de Lepizig (1968/1969-1981) / Elise Catrain ; thèse dirigée par M. Jérôme Vaillant et M. Günther Heydemann

Date :

Editeur / Publisher : [S.l.] : [s.n.] , 2010

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : allemand / German

Catalogue Worldcat

Universität Leipzig -- 20e siècle

Vaillant, Jérôme (Directeur de thèse / thesis advisor)

Heydemann, Günther (1950-....) (Directeur de thèse / thesis advisor)

Université Charles de Gaulle (Lille ; 1971-2017) (Organisme de soutenance / degree-grantor)

Karl-Marx-Universität Leipzig (Organisme de cotutelle / degree co-grantor)

Résumé / Abstract : Au cœur de la recherche historique contemporaine, le rôle du Ministère pour la Sécurité d'Etat est essentiel pour comprendre la place de l'université dans le régime communiste est-allemand. Cette thèse se propose d'analyser la structure de la Stasi ayant été mise en place pour surveiller, contrôler et influencer l'Université Karl-Marx de Leipzig dans les années 1970. Le monde universitaire représentait un domaine sensible en RDA puisque certains membres de l'université entretenaient des contacts réguliers avec l'ennemi que représentait la République fédérale d'Allemagne aux yeux de la Stasi. Sa tâche principale consistait à relever, détecter et combattre tout acte jugé hostile. Le Ministère pour la Sécurité d'Etat parvint à bâtir un système stable pour surveiller, contrôler et influencer l'Université Karl Marx de Leipzig dans les années 1970. Pour cela, la Stasi disposait d'un vaste réseau d'informateurs qui remplissaient les fonctions les plus diverses et sur des échanges officiels avec les membres de la direction de l'Université Karl-Marx venant compléter les informations obtenues de manière secrète. Omniprésent à l'Université de Leipzig dans les années 1970, le travail du ministère pour la Sécurité d'Etat demeurait avant tout préventif

Résumé / Abstract : At the heart of contemporary historical research, the role of the Ministry for State Security is essential to understand the position of universities in the communist regime of the GDR. This thesis presents the system that the Ministry for State Security set up to monitor and influence the Karl-Marx University Lepizig in the seventies. The university world represented a sensitive topic in the GDR because some members of the university were frequently in touch with the Federal Republic of Germany considered to be the enemy in the Cold War. The aim of the Stasi was to detect and fight against all actions that is considered negative. The system that the Ministry for State Security created was a stable onebased on a large network of unofficial informers who had various functions and official correpondence with the members of the university management that completed the secret information. The work carried out was omnipresent at the University of Leipzig, and its nature was preventive, the aim being to collect as much information as possible about each member of the university