D'un sujet à l'autre : le retour photographique : théorie et pratique du portrait photograpique, à partir de la réception, par le modèle de sa propre image / Jean-Louis Hess ; sous la direction de Jean-Louis Flecniakoska et Jean-François Robic

Date :

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

Portraits (photographie)

Classification Dewey : 778.92

Flecniakoska, Jean-Louis (1946-....) (Directeur de thèse / thesis advisor)

Robic, Jean-François (1951-....) (Directeur de thèse / thesis advisor)

Université Marc Bloch (Strasbourg) (1971-2008) (Organisme de soutenance / degree-grantor)

Collection : Lille-thèses / Atelier de reproduction des thèses / Lille : Atelier national de reproduction des thèses , 1983-2017

Relation : D'un sujet à l'autre : le retour photographique : théorie et pratique du portrait photograpique, à partir de la réception, par le modèle de sa propre image / Jean-Louis Hess ; sous la direction de Jean-Louis Flecniakoska et Jean-François Robic / [S.l.] : [s.n.] , 2008

Résumé / Abstract : Cette thèse part d’un constat simple: tout photographe pratiquant le portrait renvoie à son modèle une image, et ce retour du portrait photographique n’a fait jusqu’ici l’objet d’aucune étude. Pourtant cette question du retour est constitutive du portrait photographique: dès la prise de vue, le modèle «se donne» ou ne se donne pas, en anticipant une image qui lui reviendra, et qui sera bien souvent différente de celle qu’il imaginait. C’est à partir de ce constat que je parcours tant l’histoire de la photographie que ma propre expérience, notamment dans le domaine de la photographie sociale pour déterminer, à la lumière de ce questionnement, les interactions entre le photographe et ses modèles. La photographie, par nature indifférente, ne se révèle que dans la relation intersubjective.

Résumé / Abstract : This thesis is based on a very simple evidence: any portrait photographer sends an image back to his model, and no investigation has been done yet on this subject of the feedback of photographic portrait. But this question of the feedback is a constitutive part of of the photographic portrait: while sitting, the model surrenders or not, anticipating a feedback image that will often be sensibly differnet of the one he expected. Starting from this evidence, I revisit history of photography, as well as my own experience as a social photographer, to determine the interactions between photographer and models from this point of view. Photography, by itself indifferent, is revealed only in the stream of intersubjective relationship.