Jeu pathologique et addiction au cannabis : profil psychosocial spécifique ou commun ? / Nathalie Parola ; sous la direction de Valérie Aghababian

Date :

Editeur / Publisher : [S.l.] : [s.n.] , 2010

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

Catalogue Worldcat

Dépendance (psychologie)

Jeu pathologique

Cannabis

Aghababian, Valérie (Directeur de thèse / thesis advisor)

Université de Provence (1970-2011) (Organisme de soutenance / degree-grantor)

Université de Provence. Faculté des lettres et sciences humaines (1969-2011) (Autre partenaire associé à la thèse / thesis associated third party)

Ecole Doctorale Cognition, Langage et Education (Aix-en-Provence) (Ecole doctorale associée à la thèse / doctoral school)

Résumé / Abstract : De nos jours, l'addiction est une caractéristique comportementale qui se reconnaît à une envie constante et irrépressible, en dépit de la motivation et des efforts du sujet pour y échapper. Ces caractéristiques peuvent s'appliquer à des "addictions liées à une substance" telles que l'héroïne, la cocaïne, le cannabis, la morphine, la nicotine ou l'alcool mais aussi à des addictions sans drogues dites "addictions comportementales" telles que le jeu pathologique ou les troubles du comportement alimentaire. Parmi les différents modèles de l'addiction, notre étude s'oriente suivant le modèle psychosocial de Peele (1975) intégrant le modèle biopsychosocial de la personnalité de Cloninger et les critères des addictions de Goodman (1990). L'objectif général de cette étude est de rechercher s'il existe ou non un profil de personnalité et un fonctionnement émotionnel spécifiques à des sujets présentant une conduite addictive. Sont inclus dans cette étude 90 sujets, répartis en 3 groupes équivalents : 30 sujets présentant une addiction liée à une substance qui est le cannabis, 30 sujets présentant une addiction comportementale qui est le jeu (d'argent) pathologique et 30 sujets contrôles ne présentant aucune addiction. Les sujets addicts au jeu et au cannabis se distinguent par quatre dimensions : deux dimensions de tempérament, une dimension de caractère ainsi que la qualité de vie.