Le territoire et la performance sportive de haut-niveau : étude anthropologique des succès de l'OGC Nice du stade brestois 29 / Eric Medjad ; sous la direction de Jacques Gleyse

Date :

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

Performance (sports)

Identité collective

Rituel (psychologie) -- Sports

Mythe -- Sports

Violence

Pouvoir (sciences sociales)

Gleyse, Jacques (1952-....) (Directeur de thèse / thesis advisor)

Midol, Nancy (Rapporteur de la thèse / thesis reporter)

Bui-Xuan, Gilles (Rapporteur de la thèse / thesis reporter)

Tacussel, Patrick (1956-....) (Membre du jury / opponent)

Biziou, Michaël (Membre du jury / opponent)

Université Paul Valéry (Montpellier) (Organisme de soutenance / degree-grantor)

École doctorale 60, Territoires, Temps, Sociétés et Développement (Montpellier ; ....-2014) (Ecole doctorale associée à la thèse / doctoral school)

Résumé / Abstract : L’OGC Nice en 2003 et le Stade Brestois 29 en 2004, clubs de football professionnel, ont accédé à la division supérieure. En scindant le concept de performance en deux processus (le compétitif et le performatif), il est possible de déterminer si le social a influencé leurs résultats. Dans les deux cas, la série d’entretiens thématiques semi-directifs s’appuyant sur le discours journalistique de leur parcours sportif montre la prédominance de l’identité locale lors d’un événement déclencheur de la performance au cours duquel l’équipe se transcende. Le Kairos reçu des dieux est ce moment particulier qui marque le début de leurs performances. Les matches deviennent des rites sportifs dont le but est d’accéder au sacré. Ce rite a son origine dans le rite sacrificiel mais la mimésis ne sert pas à transférer la violence vers une victime émissaire. Elle devient le support d’une accession au sacré. La puissance qui passerait de la société à l’équipe n’est que la prise de conscience du joueur qu’il peut mobiliser sa propre puissance de concert avec ses partenaires. La saison sportive est ainsi une perpétuelle reconstitution de la société avec, semble-t-il, comme canevas les contes et les mythes. Elle devient l’incarnation d’un imaginaire qui s’appuie sur l’affectivité humaine pour exister. L’homme est en quelque sorte un territoire ou l’imaginaire se lie au réel : il est un champion qui s’ignore et qui ne le découvre qu’en saisissant le Kairos.

Résumé / Abstract : Two professional football clubs, OGC Nice and Stade Brestois 29 reached the upper division in 2003 and 2004 respectively (Ligue 1 for OGC Nice and Ligue 2 for Stade Brestois 29). In order to determine whether their results were influenced by social issues or not, the concept of performance will be split into two processes (competitive and performative). In both cases, the series of semi-structured thematic interviews based on journalists’ speeches on their sports career shows the predominance of local identity during an event triggering their performance and during which the team transcends itself. The Kairos received from the gods stands for this particular moment when their performances begin. Matches are becoming sports rites aiming the sacred. Such rite originates in the sacrificial rites but mimesis is not use for transferring violence onto a scapegoat. It becomes the medium to get to the sacred. The strength which is supposed to go from society to the team is nothing but the player’s awareness of his ability to mobilize his own strength together with his team mates. Sport season is therefore a perpetual reconstruction of society with seemingly tales and myths as its framework. It becomes the embodiment of a fantasy based on human emotions. Man is somehow a territory where imaginary is linked to reality: he is an unconscious champion who only discovers it thanks to the Kairos.