Arts et stratégies du dépassement dans la poésie morale de Francisco de Quevedo / Rafaèle Audoubert ; sous la direction de Philippe Meunier

Date :

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

Catalogue Worldcat

Poésie espagnole

Meunier, Philippe (1961-....) (Directeur de thèse / thesis advisor)

Ly, Nadine (1942-....) (Président du jury de soutenance / praeses)

Güell, Monique (Rapporteur de la thèse / thesis reporter)

Roig Miranda, Marie (1950-....) (Rapporteur de la thèse / thesis reporter)

Couderc, Christophe (1967-) (Membre du jury / opponent)

Université Jean Monnet (Saint-Étienne) (Organisme de soutenance / degree-grantor)

École doctorale Lettres, langues, linguistique, arts (Lyon) (Ecole doctorale associée à la thèse / doctoral school)

Résumé / Abstract : Cette thèse commence par définir la notion de morale dans l'Espagne du XVIIème siècle, et celle de la poésie morale, en ce qui concerne l'oeuvre de Quevedo. D'autres buts préalables à l'analyse sont de définir et de justifier le corpus choisi, de montrer quelles sont les sources d'inspiration de l'auteur, de définir les notions utilisées dans l'analyse poétique par la suite, et de rappeler les précédentes études sur le sujet. L'objet de cette thèse est ensuite de montrer que la poésie morale quévédienne constitue un système cohérent, au service d'un propos non univoque, mais qui correspond à une préoccupation constante : l'édification morale de l'allocutaire. La figure de l'Autre est également au centre de ce travail qui entend montrer quelle place l'Autre occupe dans cette poésie, et ce que sa représentation implique du point de vue de l'écriture. Enfin cette thèse montre que l'idéal moral visé par ce corpus est le dépassement, complexe, de toute dualité (Bien/Mal, Vie/Mort, Autre/Soi), pour permettre à l'homme de s'acheminer vers Dieu et d'obtenir le salut de son âme. La conclusion finit d'illustrer la cohérence du système et du corpus étudiés et propose des éléments destinés à remettre en question la paternité de certains sonnets récemment attribués, de manière un peu inconsidérée, à Quevedo.

Résumé / Abstract : The thesis start with a definition of the concept of "morals" in 17th century Spain and with a definition of moral poetry in Quevedo's work. Preceding the analysis proper, I will define and justify the corpus of texts studied, identify the author's sources of inspiration, define the notions used in the poetical analysis, and finally mention the previous studies on the topic. The aim of this thesis is to show that Quevedo's moral poetry is a coherent system which serves a discourse that is far from unequivocal, but which corresponds to a constant preoccupation : the moral construction of the addressee. This work also focuses on the figure of Alterity, particularly what place it is granted in this poetry, and what its representations implies from the point of viex of writing. Finally, the thesis shows that the moral ideal aimed at in this corpus lies in the complex way in which it exceeds any duality - Good/Evil, Life/Death, Other/Self - to enable man to move towards God and to find salvation. The conclusion illustrates the coherence of the system and of the corpus and proposes arguments meant to question the authorship of some of the sonnets which where recently attricbuted to Quevedo.