Évaluation de la prise en charge des coliques néphrétiques aux urgences de Grenoble sur l’année 2010, par rapport à la conférence de consensus de 2008 / Marie Kraemer ; sous la direction de Carole Paquier

Date :

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

Catalogue Worldcat

Coliques néphrétiques -- Diagnostic -- France -- Grenoble (Isère)

Coliques néphrétiques -- Thérapeutique -- France -- Grenoble (Isère)

Hôpitaux -- Services des urgences -- France -- Grenoble (Isère)

Lithiase urinaire

Imagerie pour le diagnostic

Analgésiques

Classification Dewey : 610

Paquier, Carole (1966-....) (Directeur de thèse / thesis advisor)

Carpentier, Françoise (1950-....) (Président du jury de soutenance / praeses)

Université Joseph Fourier (Grenoble ; 1971-2015) (Organisme de soutenance / degree-grantor)

Résumé / Abstract : Objectif primaire: Évaluation des pratiques professionnelles sur la prise en charge des coliques néphrétiques aux urgences de Grenoble sur l’année 2010, suite à l’actualisation de la conférence de consensus par la Société Française de Médecine d’Urgence (SFMU) en 2008. Objectif secondaire : Décrire la prise en charge diagnostique pour les patients de plus de 60 ans présentant un syndrome lombo-abdominal. Méthode : Étude rétrospective sur l’année 2010, portant sur 481 patients ayant un diagnostic de sortie de colique néphrétique. Résultats : En aigu, seulement 66% des patients reçoivent des AINS, et 28% de la Morphine. Par contre d’autres traitements non recommandés sont largement prescrits. En ambulatoire, les AINS sont plus largement prescrit (80%), mais la durée du traitement est trop courte. 16% des patients n’ont aucun traitement de sortie. Les imageries réalisées en urgence sont multipliées pour les CN compliquées et pour les patients âgés de plus de 60 ans. Pour les CN simples, le couple ASP/échographie reste largement prescrit (40%). A la sortie des urgences, les conseils de surveillance remis au patient font défaut. Conclusion : Bien que la prise en charge des CN soit très codifiée, l’application en pratique n’est pas toujours bien respectée. Le traitement en aiguë multiplie les molécules, qui n’ont pas fait preuve de leur efficacité. L’imagerie ne suit pas le schéma indiqué pour les CN compliquées et chez les de plus de 60 ans, augmentant l’irradiation et le temps passé aux urgences. Une fiche récapitulative des recommandations pour le praticien va être mise en note dans le dossier médical informatisé, ainsi qu’une fiche de conseils à donner au patient.

Résumé / Abstract : Primary Objective: evaluate professional practices in the management of renal colic in the Grenoble E.R. in 2010, compared to the recommendations issued by the updating 2008 of the conference consensus of the French Society of medical emergencies. Secondary objective: describe diagnostic management in patients over 60 years old with acute low-back/abdominal pain syndrome, for which diagnostic uncertainty is important. Method: Retrospective study over 2010, involving 481 patients having being discharged with a diagnosis of renal colic. Results: In acute, only 66% of patients are prescribed NSAIDs, and only 28% morphine. However, other non-recommended treatments are widely prescribed as antispasmodics in 52% of cases. Outpatient, NSAIDs are widely prescribed (80%), but the treatment time is too short. 16% of patients do not receive any output treatment. When dealing with complicated renal colics or patients over 60 years old, imaging is more frequently performed in emergency conditions. For simple renal colics, the combination of Abdominal X-Ray and ultrasound is widely prescribed (40%). At the exit of the E.R., supervisory boards are missing. Conclusion: Although management of renal colics is very clearly and thoroughly regulated, the procedure is not always duly respected. The acute treatment increases the use of molecules, which have not yet been proven to be effective. Imaging is faltering and does not follow the pattern prescribed in the case of complicated renal colics and in patients over 60 years old.