Mesure de la section efficace de production de paires de photons et étude de sensibilité de recherche du Higgs dans le canal H --> γγ avec le détecteur ATLAS / Li Yuan ; sous la direction de Lydia Roos

Date :

Editeur / Publisher : [S.l.] : [s.n.] , 2011

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : anglais / English

Higgs, Bosons de

Chromodynamique quantique

Sensibilité, Théorie de la (mathématiques)

Roos, Lydia (19..-....) (Directeur de thèse / thesis advisor)

Université Pierre et Marie Curie (Paris ; 1971-2017) (Organisme de soutenance / degree-grantor)

Relation : Mesure de la section efficace de production de paires de photons et étude de sensibilité de recherche du Higgs dans le canal H --> γγ avec le détecteur ATLAS / Li Yuan / Villeurbanne : [CCSD] , 2011

Relation : Mesure de la section efficace de production de paires de photons et étude de sensibilité de recherche du Higgs dans le canal H , > γγ avec le détecteur ATLAS / Li Yuan ; sous la direction de Lydia Roos / Lille : Atelier national de reproduction des thèses , 2011

Résumé / Abstract : Ce travail de thèse a été effectué auprès du détecteur ATLAS. Trois méthodes indépendantes sont proposées pour mesurer l'efficacité du déclenchement basé sur la détection de photons. Elles sont d'abord évaluées à l'aide de simulations Monte-Carlo, puis appliquées sur les données enregistrées en 2010. Les deux méthodes utilisant des lots de photons montrent des résultats cohérents au niveau de quelques pourcents. Pour la méthode basée sur un lot d'électrons, la taille du lot est trop faible pour tirer des conclusions. Une mesure de la section efficace de production QCD de di-photons est effectuée sur les données 2010, correspondant à une luminosité de 37.2+/-1.2 pb-1. Elle se base sur une méthode d'ajustement bi-dimensionnel pour extraire le signal. Les sections efficaces en fonction des observables Mγγ, pTγγ et Δφγγ sont comparées avec les prédictions des générateurs DIPHOX et RESBOS. Un bon accord est trouvé pour la variable Mγγ, tandis que des écarts sont observés dans les distributions pTγγ et Δφγγ. Dans l'étude du canal H → γγ basée sur échantillon simulé, une détérioration de 4% dans la limite d'exclusion est observée après incorporation de l'incertitude systématique découlant de la résolution sur la masse invariante de la paire de photons. Dans l'analyse des données réelles, la méthode d'ajustement 2D est également appliquée pour décomposer le bruit de fond dans la gamme de masse invariante [100, 150] GeV. La sensibilité de la recherche du boson de Higgs dans ce canal est alors réévaluée. Dans la gamme de masse [110-140] GeV, une production de Higgs de 3.2 à 4.2 fois le Modèle standard devrait être exclue avec 1fb-1 de données à √ s = 7 TeV