Mise au point d’une PCR en temps réel pour le diagnostic de kératites à Acanthamoeba spp / Muriel Dubosson ; sous la direction de Danièle Maubon

Date :

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

Catalogue Worldcat

Kératite à Acanthamoeba -- Diagnostic

Acanthamoeba

PCR (génétique)

Diagnostic biologique

Classification Dewey : 615.1

Maubon, Danièle (1975-....) (Directeur de thèse / thesis advisor)

Gigou-Cornet, Murielle (1965-....) (Président du jury de soutenance / praeses)

Université Joseph Fourier (Grenoble ; 1971-2015) (Organisme de soutenance / degree-grantor)

Relation : Mise au point d’une PCR en temps réel pour le diagnostic de kératites à Acanthamoeba spp / Muriel Dubosson ; sous la direction de Danièle Maubon / , 2011

Résumé / Abstract : La kératite amibienne est une pathologie rare due à des amibes libres appartenant le plus souvent au genre Acanthamoeba. Son diagnostic clinique est difficile en raison de l’absence de signes spécifiques. De sa précocité dépend une prise en charge adaptée précoce et un meilleur pronostic. Ceci souligne l’importance de développer de nouveaux outils de diagnostic rapides et sensibles. Objectif : Améliorer le diagnostic des KA dans notre laboratoire, en mettant au point une PCR multiplex en temps réel permettant d’amplifier simultanément la cible et la béta-globine humaine, qui informe sur la qualité du prélèvement. Matériel et méthode : Des cultures axéniques d’A. polyphaga ont été utilisées pour l’optimisation et la détermination des paramètres analytiques (spécificité, inhibiteurs potentiels, variabilités intra et inter essais). Deux prétraitements ont été comparés ainsi que deux méthodes d’extraction. Ensuite, notre PCR a été évaluée sur une série prospective de grattages cornéens. Résultats : La sensibilité de notre technique, en associant un prétraitement par choc thermique et une extraction manuelle, est d’une seule forme isolée par échantillon. Aucune amplification non spécifique n’a été observée avec les 12 microorganismes bactériens ou fongiques extraits. Aucun des 14 collyres testés n’est un inhibiteur total de l’une ou l’autre des PCR. Sur les 38 grattages, 7 n’ont pas pu être interprétés du fait d’une quantité insuffisante de prélèvements et 4 ont été considérés comme de vrais positifs. Conclusion : Notre PCR multiplex est un nouvel outil fiable, rapide et sensible qui permet, en une seule réaction, d’amplifier la cible et d’informer sur la qualité du prélèvement.