Les sujets âgés de plus de 65 ans se présentant aux urgences de Chambéry après une chute : données de l’évaluation initiale au regard des recommandations HAS : devenir des patients à 1 et 3 mois de la sortie / Sandrine Cabillic ; sous la direction de Patrick Lesage

Date :

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

Catalogue Worldcat

Chutes chez la personne âgée -- Thérapeutique

Chutes chez la personne âgée -- Récidive (médecine) -- Prévention

Médecine d'urgence

Classification Dewey : 610

Lesage, Patrick (1967-....) (Directeur de thèse / thesis advisor)

Couturier, Pascal (1960-....) (Président du jury de soutenance / praeses)

Université Joseph Fourier (Grenoble ; 1971-2015) (Organisme de soutenance / degree-grantor)

Relation : Les sujets âgés de plus de 65 ans se présentant aux urgences de Chambéry après une chute : données de l’évaluation initiale au regard des recommandations HAS : devenir des patients à 1 et 3 mois de la sortie / Sandrine Cabillic ; sous la direction de Patrick Lesage / , 2011

Résumé / Abstract : Les chutes des personnes âgées constituent un motif fréquent de recours au service des urgences. A ce jour, peu d’études se sont intéressées à la prise en charge des chuteurs âgés aux urgences. L’objet de cette étude était d’observer celle-ci et de la confronter aux dernières recommandations HAS datant d’avril 2009. Cette étude descriptive rétrospective a inclus 166 patients de plus de 65 ans ayant successivement consulté pour chute aux urgences du centre hospitalier de Chambéry pendant 4 semaines, du 16 novembre au 13 décembre 2009. Les critères de jugement principaux de l’étude reprenaient les objectifs de la consultation figurant dans les recommandations HAS de 2009, dont l’examen de la marche, le test d’hypotension orthostatique, l’ECG, la prescription de séances de kiné. Un suivi des patients sortis directement des urgences a ensuite été réalisé à 1 et 3 mois. Les données de l’étude montrent une application incomplète des recommandations. La prise en charge reste surtout focalisée sur les conséquences traumatiques. L’évolution des patients sortis directement des urgences a été défavorable en particulier durant le 1er mois. On observe 21.8 % de réadmissions et 15.6 % de chutes à 1 mois. Ces résultats soulignent donc la nécessité d’une réévaluation précoce des patients dans le mois qui suit la chute. Le service des urgences a un rôle important dans le repérage des sujets à risque de récidive et de déclin fonctionnel. Un protocole de prise en charge spécifique aux urgences devrait faciliter le respect des recommandations HAS et améliorer la qualité des soins.

Résumé / Abstract : It is common for older patients to present to accident and emergency departments after a fall. Up to now, few studies have focused on the care process of these people in emergency departments. This study aims to observe the emergency department management for elderly who consult after a fall and to compare it to the most recent HAS recommendations of April 2009. This descriptive and retrospective study included 166 patients over 65 years who have successively consulted for falls at the emergency department in Chambery hospital during 4 weeks, from November 16th to December 13th 2009. The outcomes of the study come from the main objectives of the consultation contained in the recommendations of the HAS 2009, namely: examination of walking, testing of postural hypotension, electrocardiogram, physiotherapist referral. A recall of patients directly discharged from emergency department was then performed at 1 and 3 months. The study data shows an incomplete implementation of the HAS recommendations. The management remain focused on the injury sustained. Patients discharged directly from the emergency department did not recover well, especially during the first month. We observed 21.8% of readmissions and 15.6% falls in this month. These results underline the need for an early assessment of patients in the month following the fall. The emergency department has an important role in identifying individuals at high risk of recurrence and functional decline. Finally, a local protocol would probably be interesting to facilitate compliance with the HAS recommendations and improve care for seniors making repeated falls.