L'itinéraire transalpin d'Hannibal : l'énigme et sa résolution géographique / Jean-Pierre Renaud ; sous la direction de Danièle Roman

Date :

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

Hannibal -- 0247-0183 av. J.-C.

Polybe -- 0200-0120 av. J.-C.

Tite-Live -- 0059? av. J.-C.-0017

Controverses historiques

Durance, Vallée de la (France)

Queyras (France)

Roman, Danièle (1945-....) (Directeur de thèse / thesis advisor)

Université Paul Valéry (Montpellier) (Organisme de soutenance / degree-grantor)

École doctorale 58, Langues, Littératures, Cultures, Civilisations (Montpellier ; ....-2014) (Ecole doctorale associée à la thèse / doctoral school)

Résumé / Abstract : Le cadre spatial et temporel de l’étude est restreint : il s’agit de l’itinéraire suivi entrele Rhône et la plaine du Pô par l’armée carthaginoise sous les ordres d’Hannibal Barca aucours du second semestre de l’année 218 avant J.-C. L’événement auquel cet itinéraire serapporte fait très largement déborder le sujet du cadre énoncé ; le parcours de la traverséealpine, qui n’est pas précisément défini par les textes antiques, est perçu comme une desénigmes les plus attrayantes de l’Histoire ancienne. Les historiens modernes qui ont essayéde la résoudre en établissant des concordances entre la réalité géographique et les indicationsdu livre III des Histoires de Polybe (205 ? - 123) et du livre XXI de l’Histoire romaine deTite-Live (64 ? av. J.-C. - 17 après J.-C.) ont émis diverses hypothèses contradictoires parceque systématiquement basées sur une opposition entre les données polybiennes et les donnéesliviennes. Les objectifs de la thèse sont de définir le problème que pose cette énigme à partirdes différentes façons de la traiter depuis son apparition jusqu’à aujourd’hui, et d’en tenterune approche nouvelle, selon une démarche issue de la démarche scientifique classique, enémettant deux hypothèses qui laissent délibérément de côté les itinéraires basés sur uneremontée de la rive gauche du Rhône. L’étude détaillée des deux textes de référence révèleleur complémentarité et permet de percevoir l’origine de l’énigme. La reconnaissance d’unparcours le long de la Durance et à travers le Queyras débouche sur la découverte, au pied dela Crosennetta, dans la vallée du haut Pellice, d’un site unique qui confirme ces hypothèses.

Résumé / Abstract : When one examines the whole story, definite limits in time and space are set: in thecourse of the second half of the year 218 B.C., Hannibal Barca led the Carthaginian armyfrom the Rhone to the plain of the river Po. The event related to this itinerary shows that theabove indications are not that certain: the precise route followed to cross the Alps, which theantique texts do not describe in detail, is considered to be one of the most fascinatingenigmas of ancient History. Modern historians have tried to solve it by comparing thegeography of the area and the indications in “Histories”, Book III, of Polybe (205?-123) andin “Roman History”, Book XXI, of Livius (64? B.C.-17 A.D.). They have suggested severalcontradictory theories because these are systematically based on the differences betweenPolybien and Livien data. The aim of the thesis is to clearly state the problems arising fromthis enigma, because of the way it has been examined, from the very beginning right up tillnow, and to try a new approach: a suggestion (using classical scientific methods) whichtemporally abandons the idea of an itinerary on the left bank of the Rhone. The origin of thepuzzle is obvious after careful reading of the two texts referred to and which shows theircomplementary nature. A survey of the route that runs along the side of the river Duranceand crosses the Queyras region led to the discovery, at the foot of the Crosennetta Mountain,at the top of the Pellice valley, of a unique site which confirms these assumptions.