Impact médico-économique de la mise en place d'une armoire à pharmacie intégrant le système plein-vide dans des services de chirurgie digestive au CHU de Grenoble / Clara Coudoux ; sous la direction de Magalie Baudrant Boga

Date :

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

Catalogue Worldcat

Hôpitaux -- Circuit du médicament

Armoires

Gestion des stocks -- Coût-efficacité

Qualité -- Contrôle

Hôpitaux d'enseignement -- France -- Grenoble (Isère)

Classification Dewey : 615.1

Baudrant-Boga, Magalie (1978-....) (Directeur de thèse / thesis advisor)

Allenet, Benoît (1963-....) (Président du jury de soutenance / praeses)

Université Joseph Fourier (Grenoble ; 1971-2015) (Organisme de soutenance / degree-grantor)

Relation : Impact médico-économique de la mise en place d'une armoire à pharmacie intégrant le système plein-vide dans des services de chirurgie digestive au CHU de Grenoble / Clara Coudoux ; sous la direction de Magalie Baudrant Boga / , 2011

Résumé / Abstract : Il existe différents types d’outils visant à sécuriser le circuit du médicament. L’utilisation d’armoires à pharmacie intégrant le système plein-vide (APV) représente un de ces outils ciblant plus particulièrement l’étape du stockage des médicaments en unités de soins. Une expérimentation d’implantation d’APV et une évaluation médico-économique ont été proposées au sein de deux unités de Chirurgie Digestive du CHU de Grenoble. L’objectif de ce travail était de comparer deux armoires de deux fournisseurs différents sur des critères techniques et d’évaluer leur impact organisationnel et économique. Les résultats à trois mois et à un an montrent que le système plein-vide permet de: - réduire le nombre de référence dans les services : 70% pour le 12ème B et 56% pour le 12ème C, - réduire la valeur du stock au sein des unités de soins : 86% pour le 12ème B soit 20000€ d’économie, et 77% pour le 12ème C soit une économie de 23000€, - diminuer le risque de péremption : 2820€ pour le 12ème B soit une diminution de 99% et 1540 € pour le 12ème C soit 87%, - diminuer le temps de travail de préparation des commandes des IDE : gain de temps de trente minutes, - optimiser la qualité de la validation des commandes par la préparatrice, - améliorer le lien entre l’équipe pharmaceutique et plus particulièrement la préparatrice référente et les unités de soins. Ces résultats nécessitent une augmentation du temps préparateur dédié, un suivi régulier de la dotation, et une formation continue mise en place par l’équipe pharmaceutique pour les utilisateurs des APV.