La trichinellose : mise au point des connaissances en 2010 / Maud Poirrier ; sous la direction de Delphine Aldebert

Date :

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

Catalogue Worldcat

Trichinose

Trichinella spiralis

Classification Dewey : 615.1

Aldebert, Delphine (1965-....) (Directeur de thèse / thesis advisor)

Pinel, Claudine (1950-....) (Président du jury de soutenance / praeses)

Université Joseph Fourier (Grenoble ; 1971-2015) (Organisme de soutenance / degree-grantor)

Relation : La trichinellose : mise au point des connaissances en 2010 / Maud Poirrier ; sous la direction de Delphine Aldebert / , 2010

Résumé / Abstract : La trichinellose est une anthropozoonose cosmopolite, transmise par l’ingestion de viande crue ou insuffisamment cuite, contaminée par un nématode vivipare du genre Trichinella comprenant huit espèces et quatre génotypes. Leur cycle évolutif fait intervenir un seul hôte, successivement hôte définitif, qui héberge les parasites adultes dans sa muqueuse intestinale, puis hôte intermédiaire avec apparition de larves infestantes parasites des fibres musculaires striées. Les manifestations cliniques associant fièvre, myalgies, oedème facial et asthénie sont très évocatrices de la maladie. Les signes biologiques d'appel associent une éosinophilie très élevée et une augmentation des enzymes musculaires. Un traitement rapide est important, il associe l’albendazole à une corticothérapie. Plus de 150 espèces animales peuvent être contaminées, la trichinellose est cosmopolite mais sévit particulièrement dans les pays en voie de développement. Considérée comme une maladie réémergente, plus de 2500 cas ont été identifiés en France depuis 1975. Alors que des mesures prophylactiques avaient déjà été mises en place pour contrôler l’absence de trichines chez les porcs, des épidémies dues à l’ingestion de viande chevaline depuis 1975 ont élargi la réglementation au contrôle des carcasses de chevaux. La France a considérablement renforcé son système de prévention au niveau des abattoirs et s'est dotée, depuis 2002, d'un Centre national de référence des Trichinella. La prophylaxie individuelle repose sur la cuisson suffisante de la viande. La gravité clinique de certaines formes et les habitudes alimentaires françaises expliquent l’importance de connaître cette parasitose.