Researches about Vinaya-texts in tocharian A and B = = Recherches sur le Vinaya en tokharien A et B : / Hirotoshi Ogihara ; sous la direction de Georges-Jean Pinault

Date :

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : anglais / English

Langue / Language : chinois / Chinese

Tokharien (langue)

Bouddhisme -- Doctrines -- Asie centrale

Littérature bouddhique -- Asie centrale

Pinault, Georges-Jean (1955-....) (Directeur de thèse / thesis advisor)

École pratique des hautes études (Paris). Section des sciences historiques et philologiques (Autre partenaire associé à la thèse / thesis associated third party)

École pratique des hautes études (Paris ; 1868-....) (Organisme de soutenance / degree-grantor)

Relation : Researches about Vinaya-texts in tocharian A and B = = Recherches sur le Vinaya en tokharien A et B : / Hirotoshi Ogihara ; sous la direction de Georges-Jean Pinault / Lille : Atelier national de Reproduction des Thèses , 2012

Résumé / Abstract : La langue morte appelée "tokharien" avait été employée dans les oasis qui se situent sur l'itinéraire au nord du désert du Taklamakan, de Turfan à l'est jusqu'à Tumshuq à l'ouest, donc sur une aire assez vaste. Depuis, on a pu déterminer que ces manuscrits datent approximativement du Ve au XIe siècle de notre ère. Ils sont désormais conservés dans les musées et les bibliothèques d'Angleterre, d'Allemagne, de France, de Russie, de Chine et du Japon. Le déchiffrement, la traduction et l'interprétation de ces textes ont prouvé que le bouddhisme tokharien de la région d'Agni (Šorcǔq) et de la région de Koutcha ont appartenu à la tradition du Hīnayāna, à savoir à l'école Sarvāstivādin pour la plupart. La littérature canonique bouddhiste peut être divisée en trois parties: le Sūtra, le Vinaya et l'Abhidarma. le Sūtra contient les enseignements du Buddha, le Vinaya est la collection des règles de discipline pour les moines et les nonnes et l'Abhidharma est le commentaire philosophique du Sūtra. En outre, le Vinaya peut être divisé généralement en trois genres: 1)le Prātimokṣas̄utra, 2) le Vinayavibhaṅga avec les Vinayavastu et le Parivāra, 3) les Karmavācanā. Le but du présent travail est d'étudier tous les fragments écrits en tokharien qui appartiennent au Prātimokṣas̄utra, au Vinayavibhaṅga et aux Karmavācanā, particulièrement par la comparaison avec les textes parallèles écrits en chinois, sanskrit et pāli, afin d'élucider la place de la littérature de Vinaya en tokharien dans l'histoire du bouddhisme

Résumé / Abstract : The dead language called "Tocharian" had been used in the vast area fromt Turfan to Tumshuq on the northern route of the Silk Road. The manuscripts date approximately from 5th to 11th century CE. Now, they are preserved in museums and libraries of England, Germany, France, Russia, China and Japan. The decipherment, translation and interpretation of these texts have shown that the Tocharian Buddhism of Agni (Šorcǔq) and Kucha regions belonged to the Hīnayāna branch, namely to the Sarvāstivādin school for the most part. The Buddhist canonical literature can be divided into three parts: Sūtra, Vinaya and Abhidharma. The Sūtra contains the teaching of the Buddha, the Vinaya is about the discipline for buddhist monks and nuns, and the Abhidharma is the philosophical commentary of the Sūtra. In addition, the Vinaya can be divided generally into three genres, the one is the Prātimokṣas̄utran, the other the Vinayavibhaṅga with the Vinayavastu and the Parivāra, and the third the Karmavācanā. The aim of this study is to study all the fragments written in tocharian belonging to the Prātimokṣas̄utra, the Vinayavibhaṅga and the Karmavācanā, especially through comparison with parallel texts written in chinese, sanskrit and pali in order to elucidate the position of Vinaya-literature in tocharian in the history of buddhism