Garantir que le crime ne paie pas : stratégie pour enrayer le développement des marchés criminels / sous la direction scientifique de Chantal Cutajar,... ; préface de Jacques Barrot ; [contributions de Mickaël R. Roudaut, Myriam Quéméner, Carine Daubignard... et al.]

Date :

Editeur / Publisher : Strasbourg : Presses universitaires de Strasbourg , 2010, cop. 2010

Type : Livre / Book

Langue / Language : français / French

ISBN : 978-2-86820-467-7

Catalogue Worldcat

EAN : 9782868204677

Criminalité informatique -- Lutte contre

Crime organisé -- Prévention

Criminalité des affaires -- Lutte contre

Blanchiment de l'argent

Infractions économiques et financières

Classification Dewey : 364.168

Barrot, Jacques (1937-2014) (Préfacier, etc. / author of introd)

Centre du droit de l'entreprise (Strasbourg). Groupe de recherche sur la criminalité organisée (GRASCO) (Organisateur de réunion / organizer of meeting)

Collection : Collections de l'Université Robert Schuman / Strasbourg : Presses universitaires de Strasbourg , 2000-

Résumé / Abstract : La 4e de couverture indique : "En cette période d'accélération de la mondialisation, il est impératif de maîtriser pour les combattre les risques générés par le crime organisé. Les marchés criminels, à l’image de cette économie-monde, se développent beaucoup plus vite que les moyens d’y faire front. Les organisations criminelles utilisent, pour prospérer, les mêmes techniques que les entreprises légales. L’un des axes de la stratégie pour enrayer l’expansion de ces marchés criminels consiste à les priver des ressources indues qu’elles tirent des activités et trafics prohibés. L’ouvrage, nourri de la réflexion d’universitaires et de praticiens, analyse et décrit les dimensions nouvelles et de plus en plus préoccupantes des marchés du crime. Les contributions des auteurs explorent aussi, techniquement et stratégiquement, les principaux axes de la lutte contre toutes les formes de criminalité organisée. Ces analyses ont également pour fin de stimuler les gouvernants à perfectionner encore les armes et dispositifs nécessaires pour faire face à ce fléau qui, si nous n’y prenons garde, pourrait agir comme un virus au cœur de la mondialisation et menacer les démocraties."