Les transformations du militantisme d'origine maghrébine dans les cités : trois études de cas : le CNDP/MIB, l'AJS et l'EVEIL / Nathalie Fuchs ; thèse dirigée par Nonna Mayer,... et Catherine Wihtol de Wenden,...

Date :

Editeur / Publisher : [S.l.] : [s.n.] , 2010

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

Maghrébins -- Activité politique -- France -- 1990-2020

Enfants d'immigrés -- Activité politique -- France -- 1990-2020

Enfants d'immigrés -- Associations -- France -- 1990-2020

Militantisme -- France -- 1990-2020

Banlieues -- Aspect social -- France -- Île-de-France (France) -- 1990-2020

Mayer, Nonna (1948-.... ; politiste) (Directeur de thèse / thesis advisor)

Wihtol de Wenden, Catherine (1950-.... ; politiste) (Directeur de thèse / thesis advisor)

Institut d'études politiques (Paris) (Organisme de soutenance / degree-grantor)

Relation : Les transformations du militantisme d'origine maghrébine dans les cités : trois études de cas : le CNDP/MIB, l'AJS et l'EVEIL / Nathalie Fuchs ; sous la direction de Nonna Mayer,... et Catherine Wihtol de Wenden,... / Lille : Atelier national de reproduction des thèses , 2010

Résumé / Abstract : Notre objet est d’étudier les différentes formes de militantisme des descendants Nord-africains issus des quartiers d’habitat social dans les années 1990 en région parisienne. Notre recherche se fonde sur trois organisations du champ militant issu de l’immigration, sélectionnées pour leurs traits communs et leurs manières différentes de se mobiliser. Leurs causes sont symptomatiques des transformations du militantisme dans les cités : allant de la conquête des droits et, de l’action sociale au retour au religieux. Cette analyse du militantisme s’inscrit dans une perspective diachronique et synchronique. Ce qui nous intéresse c’est de comprendre les processus multiples qui mènent à l’engagement et c’est la raison pour laquelle nous avons utilisé le concept de « carrière » emprunté aux interactionnistes pour mener cette analyse. Ainsi le parti pris de cette recherche a été de comprendre dans un premier temps pourquoi et comment cette population stigmatisée passe à l’action. Et dans un deuxième temps, pourquoi et comment elle s’engage dans telle structure et pas dans telle autre, et adopte divers modes d'action. Cette étude se place au niveau micro-sociologique en considérant les motivations individuelles qui incitent à s’engager dans l’action collective tout en tenant compte des contextes dans lesquels elle se déroule et des organisations en concurrence sur le marché de l’offre militante. Elle conduit à se demander s'il existe une spécificité de ce militantisme de cité. Cette réflexion s’appuie sur plusieurs approches sociologiques : elle s’inspire de la littérature sur l'immigration, les quartiers dits « sensibles » et les mouvements sociaux.

Résumé / Abstract : Our purpose is to study the different forms of activism of the descendants of North Africans from the social housing areas in the 1990s in Paris. Our research is based on three militant organizations from the field of immigration, selected for their common features and ways to mobilize. Their cases are symptomatic of the transformation of activism in French suburbs: from the conquest of rights, and social action to return to religion. This analysis is part of a diachronic and synchronic perspective. What interests us is to understand the multiple processes that lead to commitment and that is why we used the concept of "career" borrowed interactionists to conduct this analysis. Thus the bias of this research was to understand at first why and how this population stigmatized spends in collective action. And second, why and how it engages in such a structure and not in another, and adopts various modes of activity. This study takes place at the micro-sociological considering the individual motivations that encourage committing in collective action while taking into account the contexts in which it takes place and organizations competing in the activism market. It raises the question whether there is a specificity of this activism from French suburbs. This reflection is based on several sociological approaches: it is based on the literature on immigration, French suburbs and social movements.