L' institution du Bien dans la philosophie de Platon et dans les prédications de saint Paul : le mystère katéchontique et la constitution du corps politique : enquête sur les rapports entre la "République", la "Seconde épître aux Thessaloniciens" 2, 1-12 et la "Première aux Corinthiens" 12-13 / Panagiotis Christias ; sous la direction de Monique Dixsaut

Date :

Editeur / Publisher : [S.l.] : [s.n.] , 2010

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

Catalogue Worldcat

Paul -- 0005?-0067? -- saint -- Critique et interprétation

Platon (0427?-0348? av. J.-C.) -- La république

Philosophie politique -- Antiquité

Bien (philosophie)

Dixsaut, Monique (Directeur de thèse / thesis advisor)

Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne (Organisme de soutenance / degree-grantor)

Relation : Platon et Paul au bord de l'abîme : pour une politique katéchontique / par Panagiotis Christias / Paris : Librairie philosophique J. Vrin , 2014, cop. 2014

Relation : L'institution du bien dans la philosophie de Platon et dans les prédications de saint Paul : le mystère katéchontique et la constitution du corps politique : enquête sur les rapports entre la République, la Seconde épître aux Thessaloniciens 2, 1-12 et la Première aux Corinthiens 12-13 / par Panagiotis Christias ; directrice de thèse Monique Dixsaut,... / Lille : Atelier national de Reproduction des Thèses , 2011

Résumé / Abstract : Y -a-t-il un rapport entre la philosophie de Platon et la théologie de saint Paul ? La tradition a toujours séparé les deux champs en affirmant que Paul était étranger aux cercles des philosophes de son temps. Une lecture plus attentive montre toutefois que la philosophie platonicienne, et notamment la République, est bien présente dans les épîtres pauliniennes. Ainsi, certains passages des épîtres deviennent plus compréhensibles si on considère la République comme horizon de leur compréhension. Ainsi, en I Corinthiens 12-13 et en II Thessaloniciens 2,1-12, la référence platonicienne permet-elle de lire le texte de l'apôtre sous un autre jour. Dans le premier cas, Paul reprend les étapes du raisonnement platonicien dans la République afin d'instituer le corps de l'Eglise du Seigneur: dans le second, la référence platonicienne permet l'identification du mystérieux katechon, force qui retient la révélation de l'Impie et par conséquent la fin des temps