Le chrome trivalent : intérêts et limites des supplémentations / Anne Cotte et Aude Duret ; sous la direction d'Anne-Marie Roussel

Date :

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

Catalogue Worldcat

Chrome dans l'alimentation humaine

Chrome dans l'organisme

Compléments alimentaires

Classification Dewey : 615.1

Roussel, Anne-Marie (1942-.... ; biochimiste) (Directeur de thèse / thesis advisor)

Université Joseph Fourier (Grenoble ; 1971-2015) (Organisme de soutenance / degree-grantor)

Relation : Le chrome trivalent : intérêts et limites des supplémentations / Anne Cotte et Aude Duret ; sous la direction d'Anne-Marie Roussel / Grenoble : Université Joseph Fourier , 2011

Résumé / Abstract : Le chrome, sous sa forme trivalente, est un oligoélément essentiel en nutrition humaine. Il est apporté, en faible quantité, par l’alimentation et peut aussi être retrouvé dans la formule de compléments alimentaires disponibles à l’officine. Les apports recommandés (ANC) sont rarement atteints par l’alimentation dans les pays occidentalisés et les risques de déficit sont importants dans la population générale, particulièrement pour les sujets vieillissants ou atteints de syndrome métabolique. Plusieurs travaux ont montré que le chrome permettait, dans l’organisme, une amélioration de l’action de l’insuline, hormone aux effets multiples, et particulièrement impliquée dans le métabolisme des glucides. A ce jour, les mécanismes mettant en jeu l’oligoélément ne sont pas encore élucidés et ses effets continuent d’être étudiés. Les déficits en chrome exposeraient à des risques accrus de diabète, de maladies cardiovasculaires, d’ostéoporose et de perte de la masse maigre. L’engouement pour la supplémentation en chrome est de ce fait très populaire malgré les interrogations qui, à ce jour, demeurent. Plusieurs études de supplémentation ont été réalisées chez l’homme sain ou diabétique et ont, à ce jour, rapporté des résultats contradictoires. Cette thèse a pour objectif, à partir d’une revue de la littérature, de rappeler le rôle biologique du chrome, de préciser les groupes à risque de déficit et d’évaluer le réel bénéfice d’un apport supplémentaire de chrome pour déterminer le type de population pouvant éventuellement en tirer profit. Les diverses formulations actuellement commercialisées en France sont également présentées afin d’évaluer leurs intérêts et leurs limites.