Morphologie dérivationnelle : élaboration d'un programme d'entraînement pour l'enfant dyslexique-dysorthographique / Aurélie Lapert ; sous la direction de Marie-Pierre Thibault

Date :

Editeur / Publisher : [S.l.] : [s.n.] , 2009

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

Enfants dyslexiques

Dysorthographie

Dérivation (linguistique)

Formation des mots

Dyslexie -- Adolescent -- Dissertation universitaire

Dyslexie -- Enfant -- Dissertation universitaire

Tests du langage -- Adolescent -- Dissertation universitaire

Tests du langage -- Enfant -- Dissertation universitaire

Dyslexie -- rééducation et réadaptation -- Dissertation universitaire

Thibault, Marie-Pierre (Directeur de thèse / thesis advisor)

Université du droit et de la santé (Lille ; 1969-2017) (Organisme de soutenance / degree-grantor)

Institut d'orthophonie (Lille) (Organisme de soutenance / degree-grantor)

Relation : Morphologie dérivationnelle [Ressource électronique] : élaboration d'un programme d'entraînement pour l'enfant dyslexique-dysorthographique / Aurélie Lapert ; sous la direction de Marie-Pierre Thibault / [S.l.] : [s.n.] , 2009

Résumé / Abstract : Ces dernières années, plusieurs études se sont intéressées à l'implication des capacités morphologiques dans le développement du langage. Ces études tendraient à montrer que les enfants présentent une sensibilité précoce à la morphologie. Les habilités morphologiques se développeraient lors de la construction de la langue orale, et ces connaissances joueraient un rôle primordial dans l'apprentissage de la langue écrite. Il a également été montré que, bien qu'étroitement intriqués, certains aspects de la morphologie et de la phonologie évoluaient de manière indépendante. Des études ont été effectuées auprès des dyslexiques-dysorthographiques phonologiques afin de savoir s'ils pouvaient mettre en place une stratégie compensatoire s'appuyant sur la morphologie, mais les données récoltées restent insuffisantes. Dans le but de contribuer à l'apport de données supplémentaires, nous avons élaboré un protocole d'entraînement morphologique pour l'enfant dyslexique-dysorthographique à tendance phonologique : celui-ci cible exclusivement la morphologie dérivationnelle, c'est-à-dire le principe de construction des mots de la langue. Nous souhaitions ainsi étudier l'impact d'un entraînement spécifique sur les compétences des enfants concernés, notamment sur la compréhension du principe de construction de la langue et in fine, sur la restitution de la langue écrite (orthographe lexicale). Nous présentons ici les résultats d'un entraînement mené auprès de 15 patients âgés de 9 à 20 ans. Son efficacité a été évaluée en comparant les performances des patients en pré-test et en post-test. Les résultats suggèrent une évolution positive de l'orthographe chez tous les patients. L'orthographe lexicale des dyslexiques-dysorthographiques pourrait être facilitée par l'utilisation des informations morphologiques. Une prise en compte de cette stratégie pourrait permettre une rééducation orthophonique plus ciblée.