Merleau-Ponty et le problème de la réflexion / Lucia Angelino ; sous la direction de Renaud Barbaras

Date :

Editeur / Publisher : [S.l.] : [s.n.] , 2009

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

Catalogue Worldcat

Merleau-Ponty, Maurice (1908-1961) -- Phénoménologie de la perception

Intellectualisme

Perception (philosophie)

Réflexion (philosophie)

Réflexivité (philosophie)

Expression (philosophie)

Barbaras, Renaud (1955-....) (Directeur de thèse / thesis advisor)

Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne (Organisme de soutenance / degree-grantor)

Relation : L'œil de Merleau-Ponty / Lucia Angelino ; préface de Françoise Dastur / Paris : Mimesis , cop. 2013

Relation : Merleau-Ponty et le problème de la réflexion / par Lucia Angelino ; thèse dirigée par Renaud Barbaras / Lille : Atelier national de Reproduction des Thèses , 2010

Résumé / Abstract : Cette thèse aborde une question qu’on ne trouve pas, en tant que telle, explicitement thématisée chez Merleau-Ponty, mais qui fait l'objet d'une interrogation insistante chez Ie philosophe: la question du commencement irréfléchi de la réflexion au sein de l'ouverture au monde. Notre travail s'efforce de respecter la manière dont cette question se profile dans les textes du philosophe, et se déploie donc entre trois grandes régions sous-jacentes et corrélées à la réflexion - « perception », « expression» et « chair» -, qui en sous-tendent et constituent originairement Ie commencement. Dans une première partie, en adoptant comme fil conducteur la philosophie du corps propre et de la perception, mise en place dans la Phénoménologie de la perception, cette thèse essaie de comprendre ce qui se passe au commencement de la réflexion. Ensuite, en articulant la question de la perception a celle de la parole parlante, notre travail tente de décrire Ie processus de sa genèse depuis son surgissement au sein de la vie perceptive. Dans une troisième partie, c'est une étape particulière dans Ie devenir de cette genèse qui est analysée de manière privilégiée, en prenant appui sur la notion de chair et sur les dernières réflexions consacrées par Merleau-Ponty a l'activité du peintre.