Traitement de la cystite interstitielle par instillation intra-vésicale d'acide hyaluronique (Cystistat®) : étude prospective sur 31 patients / Simon Van Agt ; sous la direction du Pr C. Pfister

Date :

Editeur / Publisher : [s.l.] : [s.n.] , 2009

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

Cystite interstitielle -- Chimiothérapie

Hyaluronique, Acide -- Emploi en thérapeutique -- Efficacité

Pfister, Christian (1961-....) (Directeur de thèse / thesis advisor)

Université de Rouen. Faculté de médecine et de pharmacie (Organisme de soutenance / degree-grantor)

Résumé / Abstract : Objectif : Dans une première partie, nous tenterons d'apporter une idée claire sur ce qu'est la cystite interstitielle en 2009. ainsi que sur les moyens diagnostiques et thérapeutiques mis à notre disposition. Dans une seconde partie, nous évaluerons l'efficacité du traitement de la cystite interstitielle par instillation intravésicale de hyaluronate de sodium (Cystistat® . Matériel et méthode : De mars 2008 à mai 2009. une étude prospective, en intention de traiter. a inclus 31 patientes. Les patientes répondaient à la nouvelle définition de la cystite interstitielle établie par FICS en 2002. le bilan comportait un examen des urines. un bilan urodynamique non systématique, une cystoscopie. un test d'hydrodistension et des biopsies vésicales. Les patientes ont bénéficié de 6 instillations hebdomadaires de 40 mg (50ml) de hyaluronate de sodium en intravésicale. Nous avons évalué l'efficacité du traitement par 2 questionnaires spécifiques de la cvstite interstitielle remplis avant et après le traitement : Le O'Leary-Sant et le PUF (Pelvic pain and Urgency/Frequency. Résultats : Quatre groupes ont été définis: Bonne réponse, réponse partielle, faible réponse, absence de réponse au traitement. Ils étaient composés respectivement de 14 patientes (45%), 2 (7%). 7 (22%) et 8 patientes (26%). Nous avons obtenu 52% de réponses positives (Bonne réponse plus partielle) après 6 semaines de traitement. Conclusion : Le hyaluronate de sodium a sa place dans l'arsenal thérapeutique de la cystite interstitielle avec une efficacité comparable aux autres traitements type DMSO. Les instillations de hyaluronate de sodium sont mieux tolérées avec peu d'effet secondaire.