La croyance au purgatoire en Vieille-Castille : (vers 1230 - vers 1530) / Daniel Baloup ; sous la dir. de Béatrice Leroy

Date :

Editeur / Publisher : [S. l.] : [s. n.] , 1999

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

Catalogue Worldcat

Purgatoire -- Moyen âge

Identité collective -- Espagne -- Vieille-Castille (Espagne) -- Moyen âge

Prédication -- Christianisme -- Espagne -- Vieille-Castille (Espagne) -- Moyen âge

Indulgences -- Espagne -- Vieille-Castille (Espagne) -- Moyen âge

Leroy, Béatrice (1943-....) (Directeur de thèse / thesis advisor)

Université de Pau et des Pays de l'Adour (Organisme de soutenance / degree-grantor)

Résumé / Abstract : Introduite en Castille dans le courant du XIIIe siècle grâce, en particulier, à l’influence des prédicateurs d’indulgences, la croyance au purgatoire s’enracina profondément sur un substrat de représentations du salut influencées par l’épreuve de la reconquête. Pourtant le développement du culte du purgatoire ne se manifesta que dans les dernières décennies du XVe siècle, à travers une iconographie absolument originale qui associait la libération des âmes éprouvées à l’épisode de la descente du Christ au Limbe puis avec la naissance de confréries du Purgatoire. Après la première création, à Valladolid, en 1492, à l’initiative d’un groupe de laïcs, leur nombre augmenta sous l’impulsion du clergé qui cherchait à canaliser les pratiques obituaires au bénéfice des paroisses. Le succès de cette dévotion peut être interprété comme une réponse à la crise identitaire qui secouait alors cette société de frontière, privée de ses repères traditionnels par l’expulsion des juifs, à la fin de la reconquête (1492) et les conversions massives.

Résumé / Abstract : Introduced in Castile in the course of the XIII century, and mainly due to the influence of the indulgence preachers, the belief in purgatory took deep roots in the representations of salvation influenced by the ordeal of the reconquest. Yet, the cult of purgatory first developed in the last decades of the XVth century, through a wolly original iconography wich linked the salvation of the afflicted souls to Christ’s descent into Limbo and then trough the emergence of the brotherhoods of purgatory. After the first creation, in Valladolid, in 1492, initiated by a group of laymen, the number of brotherhoods increased through the impetus given by the clergy in an attempt to channel off obituary practices in favour of the parishes. The success of this devotion can be interpreted as an answer to the identity crisis wich was then rocking this border society, deprived of its traditional landmarks by the eviction of the Jews, the end of the reconquest (1492) and the mass conversions.