L'influence des groupes de pression dans la politique coloniale française (1860-1920) / Brian Menelet ; sous la direction de Jean-Claude Fritz

Date :

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

Catalogue Worldcat

Colonisation -- France -- 20e siècle

Groupes de pression -- France -- 20e siècle

Colonialisme (idée politique) -- Opinion publique

Opinion publique -- France -- 20e siècle

Anti-impérialisme -- France -- 20e siècle

Missionnaires français -- À l'étranger -- 20e siècle

Fritz, Jean-Claude (1943-....) (Directeur de thèse / thesis advisor)

Bart, Jean (1932-.... ; juriste) (Membre du jury / opponent)

Salifou, André (1942-....) (Rapporteur de la thèse / thesis reporter)

Bourgi, Albert (Rapporteur de la thèse / thesis reporter)

Université de Bourgogne (Organisme de soutenance / degree-grantor)

Résumé / Abstract : Les ouvrages de science politique les plus récents s’intéressant au rôle des groupes de pression dans le processus décisionnel public montrent que leurs modalités d’action sont en pleine évolution. Toutefois, le regain d’intérêt pour l’étude des groupes de pression ne doit pas faire oublier que l’intervention de ces groupes dans la vie politique française n’est pas un phénomène récent. Un certain nombre de travaux montrent même qu’il est relativement ancien et remonterait au moins au XIX ème siècle. Pour autant, peu d’entre eux mettent l’accent sur l’émergence historique de ces groupes. L’étude de l’influence des groupes de pression dans la politique coloniale française contribue à confirmer le caractère ancien de l’existence de telles entreprises de représentations spécifiques des intérêts. Elle a pour but d’apporter un éclairage partiel sur des tentatives d’influence ou de pression en direction des pouvoirs publics à propos d’une politique publique d’envergure et d’une durée exceptionnelle. Elle permet notamment, de vérifier que la perméabilité de l’Etat par rapport à la société civile n’est pas nouvelle puisque les premières manifestations de la volonté politique concernant la constitution d’un véritable empire colonial français correspondraient à un tournant dans le « répertoire de l’action collective », à savoir le milieu du XIXème siècle. Elle permet aussi, à travers la confrontation historique, de vérifier l’efficacité des différents modèles d’analyse du processus décisionnel actuellement développés et d’en soulever les limites et les lacunes.

Résumé / Abstract : The most recent studies about pressure groups action in the public decision process show that their current practice knows a great evolution. The comeback of pressure groups in political science literature as subject of academic studies must not make us forgetting that this fact is ancient. Some studies put in evidence the fact that this behavior may be already observed in the middle of the 19th Century. However, few of them explain the importance of the historical emergence of these groups. The study of the influence of pressure groups onto the French colonial policy confirms the oldness of the phenomena of specific interest representation enterprises. This study, about a public policy in a great area and a very long term, leads us to say that the relations between Civil Society and French State about French colonial policy may be dated on the middle of the 19th Century, this moment or a real change in the modalities of collective action. It is also the occasion to confront historical evidence with current political science theories and to put in evidence their lacks and limits.