Quevedo et la poétique du burlesque dans l'Espagne du dix-septième siècle / Samuel Fasquel ; dirigée par Madame le Professeur Mercedes Blanco

Date :

Editeur / Publisher : [S.l.] : [s.n.] , 2007

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

Catalogue Worldcat

Blanco, Mercedes (1953-.... ; professeure des universités) (Directeur de thèse / thesis advisor)

Université Charles de Gaulle (Lille ; 1971-2017) (Organisme de soutenance / degree-grantor)

Relation : Quevedo et la poétique du burlesque au XVIIe siècle / Samuel Fasquel / Madrid : Casa de Velázquez , 2011

Relation : Quevedo et la poétique du burlesque dans l'Espagne du dix-septième siècle / Samuel Fasquel ; sous la dir. de Mercedes Blanco / Lille : Atelier national de reproduction des thèses , 2008

Résumé / Abstract : La thèse analyse la poésie burlesque et en dégage les caractéristiques les plus significatives, tant sur la plan formel qu'interprétatif. En se fondant avant tout sur l'étude de la poésie quévédienne, elle fait la lumière sur les procédés d'écriture les plus notables. Il en ressort que l'une des caractéristiques fondamentales du burlesque est sa complexité formelle, le poète imposant au lecteur un travail de reconstitution du sens indispensable pour percevoir l'effet comique. La complexité du burlesque permet à la fois de distinguer ce qui fait la spécificité diachronique de ce registre et de déterminer ce qui conditionne le processus de lecture et d'interprétation. La deuxième partie de la thèse porte sur l'énonciation. Elle met en avant les caractéristiques du locuteur burlesque, en s'interrogeant notamment sur l'importance du dialogisme et du jeu dans le burlesque. Cette réflexion sur l'énonciation analyse également la pertinence et les implications d'une comparaison établie par le premier éditeur de Quevedo entre le burlesque et le mime antique. La dernière partie cherche à situer ce registre dans le champ littéraire. Il s'avère à la lecture de la poésie de Quevedo que le burlesque n'est pas incompatible avec l'expression d'un propos sérieux. Dès lors, il faut s'interroger sur les limites du champ burlesque, et sur ses enjeux inerprétatifs réels. La thèse montre que le burlesque constitue souvent le registre que les poètes du dix-septième siècle emploient pour exprimer sur un mode facétieux une préoccupation morale ou sociale

Résumé / Abstract : This thesis analyses Burlesque poetry and identifies the most significant formal and interpretative characteristics. It is especially based on the study of Quevedian poetry and sheds light on the main processes of writing. It revals that one of the fundamuntal characteristics of Burlesque poetry is its formal complexity. The poet forces the reader to reconstruct the essential meaning in order to percieve the comic effect. The complexity of Burlesque poetry allows us to distinguish the diachronic specificity of this register as well as determining what conditions the process of reading and that of interpretation. The second part of thesis concerns enonciation. Its highlights the characteristics of the Burlesque speaker and especially poses the question of the importance of dialogue and gameplay in Burlesque poetry. This reflection on enonciation also analyses the pertinence and the implications of a comparison established by the first editor of Quevedo between Burlesque poetry and ancient mime. The final part of the thesis seeks to situate this register in the literary context. The reading of Quevedian poetry shows that Burlesque is not incompatible with the expression of a serious topic. Consequently, we must question the limits of the Burlesque domain and what is really at stake in this interpretation. This thesis shows that Burlesque often constitutes the register used by seventeenth poets to facetiously express a moral or social preoccupation