Les modes de gestion et d’organisation du transport ferroviaire en France et en Grande-Bretagne / Taher Alkhalaf ; sous la direction de Jean-Claude Papillon

Date :

Editeur / Publisher : [S.l.] : [s.n.] , 2006

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

Transports ferroviaires -- France -- Études comparatives

Transports ferroviaires -- Grande-Bretagne -- Études comparatives

Changement organisationnel -- France

Changement organisationnel -- Grande-Bretagne

Société nationale des chemins de fer français

Chemins de fer -- Politique publique -- France

Chemins de fer -- Politique publique -- Grande-Bretagne

Papillon, Jean-Claude (Directeur de thèse / thesis advisor)

Université de Caen Normandie (1971-....) (Organisme de soutenance / degree-grantor)

Relation : Les modes de gestion et d’organisation du transport ferroviaire en France et en Grande-Bretagne / Taher Alkhalaf ; sous la direction de Jean-Claude Papillon / Grenoble : Atelier national de reproduction des thèses , 2006

Résumé / Abstract : Depuis plus d’une vingtaine d’années, les opérateurs historiques des grandes entreprises publiques nationales connaissent de profondes réformes, dont le principal objectif est d’introduire la concurrence. Notre travail de recherche s’inscrit au cœur de ce débat actuel. Ce travail vise à démontrer l’importance du choix des mécanismes de coordination dans les réformes de services publics et son influence sur les performances de l’entreprise privatisée comme British Rail et publique à l’image de la SNCF. Nous proposons une analyse comparative de la performance des modes de gestion et d’organisation des deux entreprises de transport ferroviaire britannique et française. Notre démarche consiste à comprendre pourquoi l’autorité britannique a démantelé l’entreprise publique de transport ferroviaire alors que l’autorité française persiste à poursuivre son mode de gestion et d’organisation d’une entreprise publique intégrée. Quels sont les avantages et les inconvénients socio-économiques d’introduire un tel changement structurel radical sur l’entreprise et la satisfaction de la clientèle? Est-ce que ce changement structurel a conduit à une performance supérieure à celle de l’entreprise publique française? De nombreuses recherches se sont intéressé aux conséquences de la privatisation des services publics et sur les modalités institutionnelles de réalisation des réformes de ces industries. Toutefois très peu de recherches ont été consacrées à l’évaluation de la performance de l’activité des transports ferroviaires français et britannique. A cette fin, nous avons réalisé une étude théorique fondée sur les travaux de Demsetz, le contrat de franchise, la théorie des coûts de transaction et la théorie des marchés contestables, qui ont constitué une clé de lecture pertinente dans l’explication et la compréhension du choix des acteurs entre marché et hiérarchie. Une étude empirique, basée sur trois sortes d’échantillons : deux échantillons pour explorer l’avis des personnels et la satisfaction de la clientèle, le troisième échantillon est de présenter quantitativement plusieurs variables pour mesurer la performance des deux entreprises ferroviaires. Les résultats de cette recherche empirique sont ensuite confrontés avec les différents aspects de notre cadre d’analyse