Efficacité à long terme de la haute sympathectomie thoracique haute par vidéo-thoracoscopie dans l'hyperhidrose essentielle des membres supérieurs / par Frédéric Pothier ; Sous la direction du Professeur Jean-François Velly

Date :

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

Thorax -- Chirurgie endoscopique

Hyperhidrose -- Thérapeutique

Système nerveux central -- Chirurgie

Patients -- Satisfaction

Glandes sudorifères -- Maladies -- Thérapeutique

Velly, Jean-François (19...) (Directeur de thèse / thesis advisor)

Université Bordeaux-II (1971-2013) (Organisme de soutenance / degree-grantor)

Résumé / Abstract : Un des traitements de lHyperhidrose essentielle (HH) des membres supérieurs est aujourd'hui la sympathectomie vidéo-thoracoscopique. Notre travail rapporte les résultats obtenus à long terme chez 69 patients opérés entre janvier 95 et juillet 2004 au CHU de Bordeaux (Hôpital du Haut-Lévêque). 47 patients ont pu être retrouvés et interrogés par téléphone sur l'apparition d'éventuelles récidives et d'effets secondaires. Dans une démarche globale nous avons évalué pour chacun la Qualité de Vie (QDV) avant et après sympathectomie, ainsi que leur satisfaction. Nous décrivons les résultats en termes d'efficacité avec les quatre critères suivants : absence de récidive, patient se déclarant satisfait, score de QDV amélioré de 20 points et/ou inférieur à 39 après chirurgie. Ils sont 38 patients à répondre à l'ensemble de ces critères (80.9 % ou 55.1 % si on raisonne en intention de traiter). Il existe 3 patients avec récidives, 45 présentent au moins 1 effet secondaire (95.7 %). 41 patients décrivent une hypersudation compensatrice (HSC), pour 8 d'entre eux elle est ressentie comme mineure et/ou intermittente, 26 patients la considèrent comme gênante et 7 comme handicapante ; 32 patients ont une sécheresse excessive des mains et 9 une aggravation de leur hyperhidrose plantaire. Le score de QDV post-opératoire dégradé, chez 7 patients, s'explique par la récidive de l'HH pour deux d'entre eux et par la présence d'une HSC invalidante, souvent associée à d'autres effets secondaires, chez tous ces patients. La fréquence de ces effets secondaires et leur impact important sur la QDV justifient une information rigoureuse des patients lors de la consultation pré-opératoire et pose la question de l'indication de la sympathectomie chez les patients atteints d'une hyperhidrose axillaire isolée.