Le travailleur associatif : un salarié de droit privé au service de l'action publique / Matthieu Hély ; sous la direction de Serge Paugam

Date :

Editeur / Publisher : [S.l.] : [s.n.] , 2005

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

Catalogue Worldcat

Associations sans but lucratif -- Personnel -- France

Travailleurs sociaux -- France

Marché du travail -- France

Bénévolat -- France

État providence -- France

Paugam, Serge (1960-....) (Directeur de thèse / thesis advisor)

École des hautes études en sciences sociales (Paris) (Organisme de soutenance / degree-grantor)

Laboratoire d'analyse secondaire et de méthodes appliquées en sociologie (Paris ; Caen) (Organisme de soutenance / degree-grantor)

Relation : Le travailleur associatif : un salarié de droit privé au service de l'action publique / par Matthieu Hély ; Serge Paugam, directeur de thèse,... / Lille : Atelier national de reproduction des thèses , 2011

Résumé / Abstract : Cette contribution repose sur la conviction que le secteur associatif ne peut plus être appréhendé comme une entité se situant hors du système productif. C'est donc pour insister sur la rupture entre ce que l'on identifiait naguère comme le "mouvement" associatif et qui est devenu aujourd'hui un "secteur", que nous proposons de désigner l'ensemble des salariés employés par une association comme relevant d'une seule et même figure : celle du "travailleur associatif". Son unité résidant dans le fait que ces travailleurs incarnent tous, selon des modes spécifiques de socialisation, une forme inédite de salariat de droit de privé au service de l'action publique. La première partie repose sur l'élaboration d'un cadre analytique susceptible d'embrasser l'ensemble des dimensions de "l'espace associatif". Pour y parvenir, il est nécessaire de rompre avec les approches existantes en termes de "secteur sans but lucratif" ou fondées sur la référence à la notion "d'économie associative" qui s'incarne dans une pluralité de formes historiques. Leur mise en lumière s'appuie sur l'exploitation secondaire de l'enquête MATISSE réalisée en 1999. La seconde partie prend pour objet les formes concrètes de la socialisation des travailleurs associatifs. En décrivant leurs conditions de travail et d'emploi sur le marché du travail, elle met en évidence les spécificités de l'intégration professionnelle dans le secteur associatif. D'une part, celui-ci échappe aux critères traditionnels de la reconnaissance professionnelle dans le sens où ce n'est pas le salaire qui constitue la mesure principale de la valeur du travailleur. Et d'autre part, la protection que procure le salariat associatif ne peut reposer entièrement sur l'accès aux droits sociaux dérivés de l'emploi, car sur le marché du travail associatif, c'est bien le salariat atypique qui est typique. Enfin, il est clair que l'émergence de la figure du travailleur associatif est consubstantielle de l'érosion des frontières constitutives de la société salariale dont les fondements essentiels se sont établis autour de couples d'opposition tels que public/privé et salariat/bénévolat. Or, c'est parce qu'il est situé au coeur de ces tensions, qu'on ne peut considérer l'espace associatif comme une réalité homogène et univoque sans risquer d'en donner une représentation substantialisée.

Résumé / Abstract : This work intends to show that voluntary activity is providing a contribution to the labor sector and that nonprofit activity has become an employment sector. A sample of employees that provide State services (not paid for and not controlled by the State) have been taken as representatives of nonprofit workers. The first section develops a collection of different features of the voluntary situation : it is supported by an analysis framework. The second edition studies different types of employee social reality. Their level of income is independent from qualification and valued skills differentiates them from usual employees. Moreover, they are non-state workers with work obligation but no work protection except what is required by labor agreements. In conclusion, the nonprofit worker stands in the middle of oppositions such as paid/unpaid worker and profit/non-profit, making it impossinle to consider him as an univocal reality or if not, it would be a misrepresentation.