Conflits, refuges et enjeux frontaliers : les déplacements forcés de la population du Cambodge, 1970-2000 / Christel Thibault ; sous la direction de Christien Huetz de Lemps

Date :

Format : 2 vol. (512 p.)

Type : Livre / Book

Type : Thèse / Thesis

Langue / Language : français / French

Phnom Penh (Cambodge) -- 1970-....

Réfugiés -- Cambodge -- 1970-....

Transferts de population -- Cambodge -- 1970-....

Migrations intérieures -- Cambodge -- 1970-....

Rapatriement -- Cambodge -- 1970-....

Cambodge -- 1993-....

Cambodge -- 1979-1993

Huetz de Lemps, Christian (1938-2017) (Directeur de thèse / thesis advisor)

Université Paris-Sorbonne (1970-2017) (Organisme de soutenance / degree-grantor)

Relation : Conflits, réfugiés et enjeux frontaliers : les déplacements forcés de la population du Cambodge, 1975-2000 / par Christel Thibault / Lille : Atelier national de Reproduction des Thèses , 2007

Résumé / Abstract : Les crises politico-militaires qui ont affecté le Cambodge depuis 1970 ont provoqué des déplacements de population de très grande ampleur. Des centaines de milliers de Cambodgiens furent ainsi contraints de se déplacer à l'intérieur du pays ou de chercher refuge, durant près de quinze ans, dans des camps dressés le long de la frontière khmero-thaïlandaise. Sous l'égide des nations unies, la mise en place d'une opération de maintien de la paix a finalement permis le retour au pays et la redistribution de l'ensemble des réfugiés, des personnes déplacées et des déplacés internes au sein de l'espace cambodgien. Mais leur réintégration socio-spatiale fut entravée par la persistance de l'instabilité politique interne, la guerilla khmere rouge et l'extension des champs de mines.

Résumé / Abstract : Since 1970, politico-militaries crisis in Cambodia caused a large scale forced migrations. Therefore several hundred thousands Cambodians were forced to move inside their country or to reach the refugee camps settled along the khmero-thaï border during about 15 years. The peace-keeping operation lead in Cambodia by the United Nations (Untac) finally enabled the refugees, the displaced persons and the internally displaced persons (IDPs) to go back home. But the long lasting internal political troubles, khmer rouge guerilla and the large spread of mine fields have been a major hindrance against the resettlement and the social reintegration of the whole displaced population of Cambodia.